BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

dimanche 3 avril 2016

LOUP, QUAND LES "ASSOCIATIONS ÉCOLOGISTES" PERDENT TOUTE CRÉDIBILITÉ.

Le comité interassociatif lorrain « Loup en plaine » a pour vocation d’accompagner le retour du loup dans la région.
http://www.vosgesmatin.fr/environnement/2016/04/02/la-cohabitation-avec-le-loup-est-possible-selon-le-president-du-groupe-d-etude-des-mammiferes-de-lorraine

"Il faut s’inspirer de choses qui fonctionnent ailleurs. Tels les systèmes d’effarouchement nocturnes utilisés en Australie avec succès,../"L'Australie ou il n'y a pas  de loup"/... testés avec la même réussite dans les Alpes de Haute-Provence en 2015." Ou l'on s'aperçoit du manque de rigueur des apprentis sorciers qui sont capables de tirer des théories universelles à partir des résultats d'une saison chez des éleveurs qui s'avouent sceptiques : "Ce n'est pas une solution miracle, répète Jérôme Beridon, 37 ans. "Le système n'empêche pas les attaques. " Ce dernier, "peu convaincu" par le dispositif ne renouvellera pas l'expérience l'an prochain.

Des lampes qui font leur preuve selon Ferus: "  "l'attaque a été perpétrée dans une parcelle équipée de "fox light". L'équipement, financé par la Direction départementale des territoires (DDT) a été installé à cet endroit il y a une dizaine de jours seulement..." cf l'Est Républicain

Des lampes qui ont montré leur inutilité dans les pays ou "Il faut s’inspirer de choses qui fonctionnent" : "Sur la page face-book de Canis lupus italia ( ce sont des pro-loups techniciens, qui aident les éleveurs à installer des protections, mais qui semblent plus réactifs que les pros-loups Français), on peut lire : " On a souvent à apprendre des Français, mais pas dans ce cas-là ! Ça serait super si on pouvait résoudre le conflit avec des lampes clignotantes, mais il n’en est rien ! Nos bergers utilisent des dispositifs similaires depuis des années, mais il est assez facile à comprendre que les loups s’habituent vite aux lumières intermittentes….". Pas facile à comprendre pour tout le monde à priori: LOUP, FOX LIGHT ET AUTRES ARTIFICES POUR PROTÉGER LE LOUP;


"Il faut également installer des clôtures plus hautes, 1,50 m au moins." Ci cela reste un plus pour des clôtures fixes dans lesquelles les animaux sont parqués au repos, cela devient absolument impossible à mettre en oeuvre pour des parcs déplaçables : trop lourd, trop instable du fait de leurs fixations dans le sol qui ne résistent pas aux vents ni à la pluie, et certainement encore trop basse pour dissuader un loup affamé de sauter. Vous trouverez ici une extrapolation de la pose de clôtures qui en dit long sur l'impossible faisabilité du système : "LES CLÔTURES CONTRE LE LOUP!"

 "Enfin, on milite pour la réintroduction de patous, soit les chiens de protection, dans les gros troupeaux. ". Aujourd'hui, alors que plus de 2000 chiens de protections veillent dans les alpes, on y rescence en 2015 prés de 2000 attaques hors départements du Var.

« En fait, en Italie où le loup n’a jamais disparu, les éleveurs ont continué à travailler comme avant."
Faux, les éleveurs Italiens se plaignent d’être obligés de rentrer leurs animaux le soir depuis le retour des loups. Car si une centaine de loups sont restés dans les Abruzzes, l'ensemble du pays avait adopté des méthodes de pastoralisme exactement comme les nôtres. vous pourrez en trouver les témoignages dans ces 2 vidéos :



loup, doit on prendre exemple sur l’Italie? Extrait : - Le vieil Emilio : " nous voulons être comme nous étions avant avec nos bêtes dans les pâturages, sans enclos, sans rien. S'ils veulent des loups, qu’ils fassent des enclos pour les loups, ce n’est pas à nous de les faire pour nos bêtes !".



"ils ont 10 fois moins d’attaques ", Faux, tout d'abord aucune statistique officielle n'est tenue en Italie et vous trouverez ici, à titre d'exemple, la liste d'attaques pour le piémont (plus de 140) établie par l'association PROPAST en 2012: La longue, longue liste des prédations pour le piémont seulement 


Extrait de la vidéo loup, doit on prendre exemple sur l'italie? : "Et en effet, habiter quelque part où il y a 4/5 attaques de loups par semaine n’est pas une vie facile. Nous comprenons parfaitement Claudio qui possède beaucoup d’animaux dans sa ferme agro-touristique, tous enfermés dans des structures assez lourdes, mais pas encore assez pour le loup."

Ailleurs, la faune sauvage constitue 80 % de son régime alimentaire. Faux. Un travail scientifique du Portugal entre 2011 et 2014 sur le loup portant sur 295 excréments analysés.
   Régime :
   Chèvres domestiques 62%, bovins 20%, ovins 13%
   Ongulé sauvage 4% !!
 http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371%2Fjournal.pone.0129379

"Il mange aussi du sanglier ?" dans ces 4% d'ongulés sauvages trouvés dans les analyses combien croyez vous que le loup ai mangé de sangliers? Un animal capable de tuer des chiens aguerris et qui sait se défendre contre le loup, comme le prouve cette vidéo:


"Il aide la nature à retrouver une dynamique qu’elle n’avait plus." En France, 84 % des surfaces classées en " haute valeur naturelle " correspondent à des zones d'élevage en plein air (Alpes, Corse, Franche-Comté, Massif central, Pyrénées…). ». CNRS
L'IMPACT DRAMATIQUE DE LA DISPARITION DU PASTORALISME
La plupart des scientifiques qui ont encensé les bienfaits du loup sur la biodiversité ont fait machine arrière, comme David Mech. Il s’exprime de façon très critique sur les bénéfices écologiques qu’on leur attribue systématiquement. Or il a fondé l’International Wolf Center (Ely, Minnesota) et il fut un des promoteurs du programme FWS de restauration des loups. En 2003, avec Luigi Boitani, chercheur italien également réputé, il a co-édité l’ouvrage de référence Wolves : Behavior, Ecology, and Conservation.:   
En 2012, il publie une vigoureuse mise en garde dans un article scientifique [4] intitulé : La science est elle en danger de sanctification du loup ? À la lecture de ses analyses, sa réponse est à l’évidence oui.

" Oui, son retour naturel - j’insiste, il est venu par les Alpes - date de 25 ans en France."
Les instances Italiennes sont claires :
Franco Zunino, ancien conservateur du parc National du Grand Paradis, naturaliste, défenseur du loup, président de l'Association Italienne pour le sauvage (A.I.W.), consultant UICN, affirme en 2010 : « les loups ne proviennent pas des Apennins mais des Alpes, c'est à dire de la souche à partir de laquelle la population s'est constituée après les libérations répétées faites sur le versant français... »

Puis en février 2014, il prévoit : « un jour ils s'en sortiront en reconnaissant la variété alpine comme une espèce à part (qui, comme par hasard, a déjà des caractéristiques comportementales et des phénotypes différents de ceux des Apennins, mais qui sont niés, pour éviter que ses origines françaises puissent être reconnues !).


Et ce qui devait arriver arriva : Le plan 2015 pour la sauvegarde du loup en Italie : reconnaît implicitement que la population des Alpes Française, Suisse et Italienne se différencie de la population des Apennins. (p. 7)Elles n'ont aucune connectivité entre elles. (p.11).

Mais alors, d'ou viennent les loups des Alpes?

  Avant d’être sûr du retour naturel du loup, un détour qui à son importance:
1er épisode: Comment et ou se procurer des loups, pourquoi existe t'il des "usines a loups"? Pourquoi les hybrides participent ils aux mensonges?
2eme épisode: plusieurs cas de loups réintroduits en France. Analyse de l’enquête parlementaire et de documents officiels contestables.
3eme épisode: L’omerta et les mensonges qui ont accompagné le retour du loup. Des révélations, des documents et des témoignages très significatifs sur la tromperie du retour du loup. 
LOUP, RETOUR NATUREL OU RÉINTRODUCTION? LA FIN D'UN MYTHE

"L’homme n’a rien à craindre, il ne s’en prend pas à lui." Une étude faite par 18 scientifiques et 93 correspondants qui ont rédigé un « recueil d'attaques de loups sur des humains », (65 pages) financé par le ministère de l'Environnement Norvégien – conclue:
«Les résultats de ce recueil qui atteste que les loups peuvent présenter des risques pour la sécurité des personnes sous certaines conditions devraient, espérons-le, faire avancer la réconciliation entre les connaissances profanes et scientifiques sur ce sujet » (p.42)
« quand les loups perdent leur crainte de l'homme, par exemple dans certaines zones protégées, il y a un risque plus élevé d'attaques sur les humains. » (p.5
« Un loup est un loup. Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que cette espèce ne mange pas des humains (une proie facile et abondante) par principe. 
Le mythe du loup inoffensif - bâti de toutes pièces à partir de circonstances particulières qu'ont rencontrées les biologistes à l'époque - a été délibérément entretenu par ceux qui craignaient qu'une information valide concernant les dangers du loup n'entrave les projets de réintroduction et de protection. (p.2)
« La grande majorité des loups ne regardent pas les humains comme étant une proie. Néanmoins, nous avons trouvé un nombre d'incidents où des attaques de prédation se sont produites » (p.5)
Il ressort aussi que 90% de ces cas de prédation de loups non-enragés, ont eu lieu sur des enfants – surtout de moins de 10 ans. "

"Des études montrent même qu’en meute, il s’attaque moins aux troupeaux." dans le 06, ou il est admis que le nombre de meutes correspond à l'apogée de la colonisation, car installé depuis les années 90, ce ne sont pas moins de  888 attaques officiellement reconnues en 2015.

En conclusion, toujours la même négation de la réalité que ce soit chez nous ou chez nos voisins! Les associations de défense des grands prédateurs sont incapables de discernement, de jugement, de reconnaître l'évidence.... Reste a savoir si c'est par ignorance ou par stratégie?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.