BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mercredi 13 février 2013


Bonjour à tous les amis des chevaux et autres animaux qui sont nos compagnons ou qui nous font rêver.
Voilà: dans notre région de moyenne montagne, malheureusement souvent désertifiée car la vie n'y est pas facile, sévit actuellement le Loup. Jusqu'à présent, celui-ci s'attaquait aux troupeaux de brebis ou de chèvres. Toutes les communes limitrophes ainsi que la notre ont subi des attaques qui se sont soldées par d'horribles carnages (tous les troupeaux ayant essuyé une agression ont eu à peu prés 40% d'avortements). Mais maintenant que les ovins et caprins se retrouvent enfermés dans la bergerie pour y passer l'hiver, souvent rude dans nos montagnes, le prédateur s'en prend aux chevaux! Tous les « pro-loups » vous diront que ce n'est pas possible, mais ils ont besoin de se rassurer eux-mêmes aux dépend de la sécurité de nos amis. Devant l'évidence de la réalité, il ne reste plus qu'à espérer que le discours selon lequel l'animal ne s'attaque pas à l'homme ne soit pas de la même veine!
Après une attaque dans les Hautes-Alpes sur un troupeau de Mérens (un poulain déchiqueté et sa mère blessée en le défendant qu'il a fallu abattre),un poulain dans les Vosges, idem en Lozère, et je ne suis pas au courant de tout, voici une nouvelle attaque dans la Drôme a 6 km de notre lieu de vie!
A la « Ferme des Ganaos » nous avons trois gros poneys de traits (bientôt 4 car Galipette attend un poulain pour le mois de mai) avec lesquels nous travaillons la terre, pratiquons l'attelage en simple et en paire, ainsi que la monte pour des promenades pour le plus grand plaisir des enfants. Ils se prêtent volontiers au plaisir du dressage (« va chercher ton licol », « défais ton noeud », « couché », ou « monte sur le tabouret », etc.). Depuis toujours ils sont rentrés le soir dans un enclos avec abri, qui a été renforcé depuis les premières attaques, mais tous les soirs en fin de journée, je pars, la peur au ventre, les récupérer à la pâture!
C'est pourquoi, avec le collectif des éleveurs en montagne du Haut-Diois, je vous demande de signer la pétition qui sera envoyée aux membres du gouvernement qui doivent statuer au printemps sur la conduite à tenir à propos des loups. http://www.petitions24.net/les_eleveurs_en_montagne
Pour les personnes averties, vous pouvez visionner les photos du massacre du poney sur:
Si rien n'est fait, mes chevaux sont condamnés à subir le sort de cette jument qui a défendu ses 4 autres congénères qui ont échappé à la mort mais en sont sortis complètement traumatisés.
Voilà, pour la continuité de nos régions les plus reculées et les plus pauvres, celles qui regroupent les gens les plus attachés à leur pays malgré et à cause de la rudesse de la vie, qui se cramponnent à des valeurs profondes de développement durable et écologique, bien avant que ce n'en soit la mode, des régions qui sont souvent abandonnées par l'administration (fermeture d'écoles, inexistence des transports, moyens de communication sous-développés, etc.) je demande à chacun d'agir en son âme et conscience, mais de glisser dans son jugement une pensée pour nous. Le loup ou la vie dans nos campagnes?
Merci de votre attention et merci de bien vouloir diffuser ce message a vos partenaires

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.