BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)


Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

lundi 19 mai 2014

LE BERGER ET LES ARMES


Dans le reportage "LE LOUP A TOUT PRIX",  intéressant , qui essaie d’être impartial, le président du GROUPE NATIONAL LOUP nous dévoile sa vision du métier de bergers :
 Je le cite ses paroles:
 " Les éleveurs disent ce n'est pas à nous de tuer les loups, mais c'est pas au gendarmes non plus, c'est pas à l'armée, c'est pas à l'état...c'est donc la responsabilité de l’éleveur de défendre son troupeau"



Imaginons un berger non chasseur, qui a choisit un métier par passion en toute connaissance de cause, sans la présence du loup à qui on vas obliger de passer le permis de chasse qu'il va falloir valider tous les ans, qui devra acheter minimum 2 fusils en fonction  des circonstances de la situation, croyez vous qu'il va régler le problème de la prédation sur son troupeau par les loups?
 Bien sur que non, ce n'est pas au berger, pas plus qu'au bijoutier d'assurer la pérennité de leurs  entreprises face aux prédateurs. Le texte de loi est très clair :

L'état s'engage a : alinéa 8 du code rural et de la pèche Maritime: "Assurer la pérennité des exploitations agricoles et le maintien du pastoralisme, en particulier en protégeant les troupeaux des attaques du loup et de l'ours dans les territoires exposés à ce risque."

Code général des collectivités territoriales:
La police municipale a pour objet d'assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques. Elle comprend notamment : alinéa   Le soin d'obvier ou de remédier aux événements fâcheux qui pourraient être occasionnés par la divagation des animaux malfaisants ou féroces ;

Passer le permis de chasse, acheter des fusils et des munitions, veiller armé jusqu’à épuisement au risque de commettre l’irréparable n'a jamais été une obligation pour nos bergères et nos bergers contemporains qui ont choisit, je le répète, leur métier en connaissance de cause. 

Si d'aventure des bergers chasseurs et rodés aux maniement des armes se portent volontaires pour aider l'état à œuvrer pour la protection des troupeaux, tant mieux, mais il est du devoir de l'état de respecter le choix de celui qui ne veut pas être armé et son devoir de le protéger.

A l'heure ou les USA se posent le problème du désarmement le député Castaner a t'il dans l'idée de recycler les as de la gâchette de nos cité urbaine, armé de kalachnikov et prompt à la détente?  Lui qui nous a certifié:

"Il appartient à l'Etat de réaliser les effarouchements

, d'organiser les protections et d'assurer la régulation.."


                                                                           

Une belle leçon de politique, à la veille des élections européenne!
Pensez y en vous rendant aux urnes!


En fait, il s'agit encore une fois de gagner du temps en proposant l'auto défense envers et contre l'opinion public envers et contre la profession!. Car il est évident qu'armer les bergers ne réglera pas le problème des prédateurs. L'histoire nous l'a démontrée, alors que les bergers pouvaient tuer le loup en toute impunité et sans les contraintes administratives de notre époque, il a fallut le recours à une politique d'éradication, mettant en place tous les moyens disponibles de l'état et de ses administrés pour en finir. En finir avec la prédation sur les troupeaux et sur les aides bergers, car autrefois nombre d'enfants dont la tache était de garder les troupeaux dés le plus jeune age, ont été les victimes du loup.
 Alors aujourd'hui, ce n'est pas en glorifiant le berger armé, avec touts les risques que cela comporte, que l'on va résoudre ce qui est uniquement un problème de société décadente et culpabilisante! 

La réalité a déjà été écrite et soumise a nos gouvernants: :
Tout est dit page 103 : « des réserves naturelles de faune sauvage limitées ne sont pas suffisantes pour les grands carnivores. c’est la totalité du paysage qui doit être incluse dans les plans de gestion. »

secteurs de priorité majeure, où la conservation des grands carnivores est l’objectif principal. Dans cette zone sont inclus les secteurs où doivent être établies de fortes restrictions à l’élevage, en accord avec les réalités locales, afin que l’élevage ne perturbe pas les carnivores. /…/ 

Dans une société démocratique, ON AURAIT DIT :" de fortes restrictions aux prédateurs en accord avec les réalités locales, afin que les prédateurs ne perturbent pas l'élevage"


La réaction d'un berger professionnel salarié, yéty 05:


L’État persiste dans sa gestion calamiteuse du dossier loup ...

Il est évident qu'il faut limiter la pression voire retirer des meutes entières, car nous allons droit à la catastrophe.

C'est du ressort de nos dirigeants et de leur responsabilité que de résoudre ce problème, non pas aux chasseurs mais bien à l'Etat.
Que ses services aient besoin du renfort des chasseurs rien de plus normal, la situation est urgente, les remèdes doivent être efficaces.

Il a été parfaitement aberrant d'armer éleveurs et bergers même munis d'un permis de chasse, s'il n'étaient auparavant déjà chasseurs.
En effet, l'état de fébrilité, de stress accumulé, de nuits blanches passées à veiller le troupeau, de haine contenue après ces prédateurs (aux attaques aléatoires), ne peut que mener à l'échec voire même aux accidents.

Il faut tout de même avoir vécu et vu ces attaques de loups pour pouvoir en parler, les loups rappelons le, sont des animaux très intelligents, très organisés durant la chasse. 
Lorsqu'ils attaquent de jour, ils se débrouillent toujours pour être opposés au berger par rapport au troupeau, forcément distants de plus de 150 mètres, les loups se servent du troupeau comme un rempart, difficile de tirer sans toucher une de nos bêtes et trop loin pour un tir efficace, si le berger veut intervenir il aura tout son troupeau à traverser, il arrivera le plus souvent trop tard.

C'est comme cela que parfois on ne s'aperçoit même pas de l'attaque, ils prennent en périphérie du troupeau, vous êtes devant ils attaquent en queue, vous êtes au dessus ils attaquent en dessous et disparaissent avec leurs proies dans les bois...Alors que les patous, très efficaces sur les chiens et les randonneurs ne s'aperçoivent de rien, ou transis de peur restent au milieu du troupeau.



Aussi dans ces conditions porter une arme fragile, lourde, onéreuse, jour après jour est forcément dangereux.

Pas plus intelligent que leurs projets de l'année passée d "éduquer" les loups ... les capturer les briefer puis les relâcher !
Photo prise par le berger, en zoomant vous pourrez voir 6 des 7 loups qui attendent le troupeau!






8 commentaires:

  1. Fausse photo on voit clairement que les loups ont été rajoutés....

    D'après la photo les loups seraient à moins de 500 mètres du troupeau...les moutons et le chien les auraient vu et senti depuis longtemps en plein jour à terrain découvert....

    Quand vous faites des photomontages essayez au moins d'être crédibles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. voici un spécialiste du loup qui s’imagine que l'&animal en chasse va se mettre contre le vent. Non cher spécialiste écologiste, le loup s'approche toujours face au vent.
      voici le témoignage du berger: A ce moment déboule une randonneuse avec son chien face aux loups. Stupeur et affolement de la dame. Les loups repassent la crête. Le berger, inquiet, rassemble son troupeau serré et redescend vers les prés. Précaution inutile. C’est deux heures après que les loups attaquent. En plein jour, par un beau soleil, un temps calme, sur un terrain parfaitement dégagé, près d’un hameau et d’une route goudronnée, en présence du berger, de quatre chiens et d’un âne utilisé comme animal de protection. Ils sont deux sur une brebis, l’un à la gorge, l’autre lui déchire les entrailles. Le chien de protection, une jeune femelle qui a aboyé toute la nuit face aux loups ne bouge pas, comme tétanisée. Il faut que le berger arrive sur les loups à moins de 30 m pour leur faire lâcher prise. La brebis est encore vivante…
      http://www.pyrenees-pireneus.com/Faune/Loups/France/Alpes/Predations-Attaques-Indemnisations/2010/Loup-Alpes-05-sept-loups-attaquent-troupeau-plein-jour-presence-berger-et-chien.html

      Décidément les écologistes intégristes s’imaginent que tout le monde utilisent leur méthode : mensonges, diffamation, incitation a la haine, négation systématique de la réalité, libre arbitre déficient, conditionnement à une idéologie servant de paravent a une finalité bien plus terre a terre:
      http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/02/loup-la-face-cachee_9.html

      Supprimer
    2. A quoi voyez-vous que c'est un photo montage svp ? car en la passant dans photoshop et en zoomant un max on ne voit aucun signe de photomontage, tout semble bien cohérent mais par contre c'est trop pixelisé - DONC il faudrait la même image en haute résolution pour l’évaluer
      Il est vrai que les mauvais photomontages se remarquent, mais comme celui ci ne saute pas au yeux, si vous, vous voulez être crédible dans vos critiques, il faut donner des détails !



      Supprimer
    3. Même sans photoshop on voit que les loups sont rajoutés grossièrement.

      En outre le chien et les moutons auraient repéré également la meute si elle était présente.

      Je répète donc qu'il s'agit d'un montage grossier.

      Si les loups se baladaient à découvert en plein jour ça fait longtemps que les anti-loups les auraient tous exterminé à coups de fusil.....

      Supprimer
  2. Définition d'écologiste = être borné, dénué de toute compassion, paranoïaque, s’imaginant comme le dit si bien Ouragan que nous utilisons leur méthodes mensongères, diffamatoires et xénophobes . S’imaginant que la population rurale est débile qu point de ne pas savoir qu'un montage se repère immanquablement de nos jours.

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi "xénophobe"??? Qui n'aime pas les étranger quand il croit déceler un photo montage?
    J'avoue y avoir pensé aussi mais n'avoir aucun moyen pour vérifier.
    Je dois être une affreuse xénophobe eugéniste etc... il y a de l'outrance dans vos propos qui n'aide pas à vous entendre.
    pourtant le problème du loup devrait être traité avec sérieux... et mesure.

    RépondreSupprimer
  4. Pourquoi "xénophobe"??? Qui n'aime pas les étranger quand il croit déceler un photo montage?
    J'avoue y avoir pensé aussi mais n'avoir aucun moyen pour vérifier.
    Je dois être une affreuse xénophobe eugéniste etc... il y a de l'outrance dans vos propos qui n'aide pas à vous entendre.
    pourtant le problème du loup devrait être traité avec sérieux... et mesure.

    RépondreSupprimer
  5. pourquoi xénophobe?
    En plus de la négation systématique de la réalité vécue, pourquoi se complaire a stigmatiser les bergers dont la quasi totalité ne sont même pas chasseurs? "Si les loups se baladaient à découvert en plein jour ça fait longtemps que les anti-loups les auraient tous exterminé à coups de fusil.."

    Et pourtant les loups se baladent en plein jour: ""Les attaques se produisent de jour comme de nuit depuis trois-quatre ans. La proportion d’attaques en pleine journée ne cesse de croître. Des attaques qui se produisent malgré la présence de bergers et de chiens de protection."source ddt, oncfs, dreal

    RépondreSupprimer

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.