BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)


Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mercredi 13 février 2013

LES CLÔTURES CONTRE LE LOUP!


Les partisans “du loup a n'importe quel prix” nous suggèrent de clôturer nos terres!

Prenons l'exemple de notre petite commune, ou 4 éleveurs, dont je fais partie, se partagent les terres en propriété et en bail agricole, (environ 800 ha, beaucoup de landes très pauvres, des bois, des prairies, un peu de terre labourable et beaucoup de cailloux) le reste uniquement des bois a 90% pour l' ONF et 10% pour le communal (environ 400 ha) ce qui représente a peu près 1/3 de la superficie totale, en plusieurs parcelles non attenantes.

Après concertation nous pourrions décider de clôturer nos terres, afin d'espérer être tranquille contre les attaques de loup. Je dis espérer car dans de nombreux cas, le loup ayant trouver la faille, les bêtes ne pouvant s'échapper de part la clôture,  le massacre est encore bien plus important. ( a ce propos j'ai une astuce pour limiter la casse, que je veux bien partager avec ceux qui sont intéressés). Mais là n'est pas le sujet.

Une fois toutes nos terres clôturées, il reste les îlots de l'onf et de la commune, qui se retrouvent de fait eux aussi enfermés et non communiquant, car leur chemin d'accès ne se rencontrent que par le réseau d'autres chemins, qui de part le fait du relief, peuvent, pour des parcelles distantes à vol d'oiseau de quelques dizaines de m, atteindre plusieurs km.

Une fois les clôtures terminées, les portails fermés, toute la faune sauvage qui aura quittée les lieux pendant les travaux, ne pourra plus réintégrer son habitat. Sans parler des touristes randonneurs et autre amoureux de la nature, ils seront cantonnés sur le seul chemin et sur la seule route, traversant de part en part la commune. Pour le reste, tout aboutira a des parcs, des bois et des fermes, enceints de grillage et de fils électriques. Les pêcheurs devront suivre les ruisseaux et rivières ceinturés, a partir des points ou ils communiquent avec les deux seul chemins ouverts, sans pouvoir jamais en sortir autrement que par les entrées. Les chiens patou veillant a ce qu'il n'y ait aucun débordement!

Imaginons que suite a cette orgie de clôtures, les autres communes nous emboîtent le pas, le tout bien subventionné par l'état. Elle sera où la biodiversité que nous favorisons en laissant les espaces ouverts, en laissant la faune sauvage et les promeneurs avoir accès à nos pâtures et à nos champs!
A ceux qui préconisent de clore le monde rural, je réponds que ce n'est pas la solution, car dans ce monde fermé, ne pourra survivre que nos animaux domestiques gardés par des vigiles hommes détenteurs d'armes et du permis officiel de se défendre contre le prédateur, ou chien de défense, souvent rendu dangereux après avoir subit une attaque ou pire avoir été blessé par le loup.

 Ce n'est pas cette existence, ni ce partage de de nos terre, que nous souhaitons! Si nous sommes emmenés à le faire, ce sera uniquement contraint et forcé:
Extrait de la buvette des alpages, qui se targue de concilier" le loup et le pastoralisme"
"La coexistence pacifique et raisonnée est impossible? Je n'ai jamais cru que l'homme évoluait par sagesse, mais toujours sous la contrainte. Eh bien organisons la coexistence contrainte!"


Voilà, pour ceux qui veulent agir, je demande à chacun en son âme et conscience, de glisser dans son jugement, une pensée pour les ruraux, et de bien vouloir lire la pétition qui sera envoyée aux membres du gouvernement qui doivent statuer au printemps sur la conduite à tenir à propos des loups. En savoir plus.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.