BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mercredi 31 juillet 2013

lettre ouverte au ministre de l'écologie pour les 6100 victimes animales de 2012



Louve tuée , lettre d'un éleveur au ministre trop sollicité par les intégristes




Monsieur le ministre,

Vous avez reçu récemment une lettre des associations Férus, WWF et autres, défenderesses de l’idéologie de l’écologie profonde, dans ces termes :

« Nous nous permettons de vous solliciter au sujet du « tir de prélèvement » d’une louve réalisé le 18/06/13 sur la commune de Duranus (06) dans le cadre de l’arrêté pris par le préfet des Alpes-Maritimes le 31/05/13.

 Il se pourrait que la louve abattue soit une louve alpha de la meute présente (femelle dominante), que cette louve soit allaitante, et il se pourrait qu'elle allaite cinq louveteaux. Ce fait a été oublié dans la communication par le préfet, et ce malgré la demande d’information faite auprès de lui le 24/06/13 par courrier recommandé avec accusé de réception de la part des associations dont vous trouverez la liste en bas de page, qui elles savent de source sure que cette louve allaitait 5 petits. »

Permettez à des bergers et éleveurs en contact quotidien avec le loup, contrairement aux idéologues de la « deep ecology », d’apporter leur point de vue mais aussi leur expertise.

Etant donné qu'une meute, en France, se compose en moyenne de 5 à 8 individus selon le site de l’Etat consacré au loup, site Web de référence, ces associations admettent le fait que le taux de reproduction est de 60%. Comme ces associations à l'éthique exemplaire et aux compétences hors normes, revendiquent de décompter 5 loups de plus au quota de prélèvement de 24 loups prévu par le plan National Loup, il est évident qu’elles ont tenu compte de la déduction du taux de mortalité chez les jeunes louveteaux, et réaffirment par la même, que le taux de croissance de cette meute est bien de 60% ! Si je me permet d'insister lourdement sur le taux de croissance c'est que vous avez certainement reçut le rapport de l'ONCFS, qui stipule que avec un taux de croissance de 20% par an, nous sommes passé de 250 loups fin 2011, à 240 loups en juillet 2013.

Compte tenu du poids remarquable de la demande de ces associations, toujours à l’écoute de votre ministère et de ses services décentrés, nous nous permettons de vous faire la suggestion suivante qui devrait satisfaire tout le monde :
  • Décompter les 5 louveteaux des 9 loups qui n'ont pas été prélevés  en 2012 (sur le quota de 12), ce qui permettra de rendre moins ridicule le rendement que peuvent atteindre les agents de l'ONCFS afin de garantir la mise en application de ce fameux "plan loup national" validé par toutes les parties présentes lors des conclusions ! Il restera ainsi encore 4 loups de réserve que vous pourrez utiliser à bon escient lors d'une probable et future relance de ces associations pour une autre affaire du même genre. 
  • Subsidiairement nous expliquer comment avec un taux de croissance situé entre 20% et 60%, nous sommes parvenus à la somme de 240 loups en juillet 2013 , contre 250 fin 2011, avec une augmentation de la prédation de plus de 60%
Enfin nous, éleveurs et bergers, confrontés à cette tragédie qui est en phase de remettre en question l'avenir du pastoralisme de montagne et l'élevage extensif respectueux de la nature et des animaux, en parfait accord avec les textes du code rural et de la pêche maritime (Article L 113-1) qui stipulent :

« Par leur contribution à la production, à l'emploi, à l'entretien des sols, à la protection des paysages, à la gestion et au développement de la biodiversité, l'agriculture, le pastoralisme et la forêt de montagne sont reconnus d'intérêt général comme activités de base de la vie montagnarde et comme gestionnaires centraux de l'espace montagnard.
« En conformité avec les dispositions des traités instituant la Communauté économique européenne, le Gouvernement, reconnaissant ces rôles fondamentaux de l'agriculture, du pastoralisme et de la forêt de montagne, s'attache à :….. »
Et plus spécialement son alinéa : « 8° Assurer la pérennité des exploitations agricoles et le maintien du pastoralisme, en particulier en protégeant les troupeaux des attaques du loup et de l'ours dans les territoires exposés à ce risque ».

Nous vous demandons de bien vouloir exiger de vos services l’application de ce texte. Nous ne voulons et ne tenons surtout pas à jouer aux trappeurs, considérant que ce rôle est réservé aux agents de l'ONCFS, (qui oublient quelquefois leurs devoirs de réserve en manifestant leur soutien aux prédateurs), et éventuellement aux chasseurs, si on leur laisse toute liberté pour exercer leurs compétences manifestement méconnues de l’administration.

Dans l’espoir d’instaurer avec vous une relation de confiance, nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de nos respects les plus profonds.


7 commentaires:

  1. on enregistrera les 5 louveteau, qui n'ont été comptabilisé par personne, le jour où on comptabilisera les brebis non retrouvées suite aux attaques. elles sont, elles, bien comptabilisées, connues, bouclées, bref, existantes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout a fait d'accord ! Ange gardien du 10 .

      Supprimer
  2. DEUX ATTAQUES SUPLÉMENTAIRES DANS L'AUBE !!! Ce week-end pour la sixième fois chez monsieur Bernard Piot éleveur de moutons et maire de Lignol-le-château . EXASPÈRATION de l'éleveur mais contrairement aux autres il a choisi de ne pas enfermer ses moutons , il veut à chaque attaque pouvoir alerter l'opinion publique par des photos choc car a l'heure ou chacun de nos concitoyen est sensible au bienêtre animal , ce genre de situation est inadmissible. Bravo , soutien , et courage a Bernard Piot ... Ange gardien du 10 .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. soutien de tout les éleveurs et sommes preneur des photos de prédation car le grand public ne s’imagine même pas le quart du cinquième de la moitié de l'effet que cela fait de découvrir ses animaux massacrés pour assouvir la jouissance des écologistes inconscients qui ont perdu tout libre arbitre au profit de leurs mentors!
      album du massacre organisé: http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/03/no-comment.html

      Supprimer
  3. Je viens d'aller voir les commentaires des lecteurs sur le site du journal l'Est-éclair sous l'article concernant les nouvelles attaques de troupeau dans l'Aube : "Attaques de brebis : un éleveur face au massacre " . C'est révoltant de voir les commentaires , aucune compassion , c'est presque de la faute de l'éleveur ... Ange gardien du 10 .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normal, ceux qui écrivent les commentaires sont des militants auxquels on a enlevé tout libre arbitre.
      Il sont prêt a défendre une cause au mépris de toute justice ou humanité.
      Ils sont totalement en dehors des réalités et pronnent l'ensauvagement au mépris des seules populations qui vivent de et en accord avec cette nature.
      ils relatent les discours de leurs gourous, car ils agissent de la même manière que dans les sectes, gourous qui eux s'occupent de canaliser le maximum d'argent public afin de faire tourner leur petites affaires. Les prédateurs ne sont pour eux qu'un prétexte pour arriver a leurs fin!
      "Cette aisance financière avait conduit certains dirigeants à s'accorder des rémunérations qui feraient rêver…/… En 2000, …/… 650.000 francs pour le directeur d'une association savoyarde. Et cette rémunération n'avait fait l'objet d'aucune remarque de la part du service instructeur, alors que notre subvention représentait 44% du fonctionnement. a voir dans: http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/03/temoignages.html
      a voir aussi : http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/04/le-loup-et-les-extremistes.html
      "Une fascination, ressentie par des gens civilisés et le plus souvent coupés de la nature dans leur vie propre, en proie aux contraintes sociales diverses et fantasmant naïvement....

      "quelle est la différence entre un extrémiste qui défend ses idées* parce "qu'il culpabilise de s'apercevoir qu'il ignore sa condition de vie dans son rapport réel avec les choses qui la fondent et qui ne s'aperçoit pas qu'en somme il n'existe pas", et un extrémiste qui défend "sa vie en contact étroit avec la nature et pour qui il n'est pas loisible de se contredire et de la** contredire, car il en mourrait"!

      *complétement abstraites
      ** la nature
      Gavino Ledda (padre padone II)
      dans
      http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/02/pastoralisme-pour-en-finir-avec-les_18.html

      Supprimer
    2. Entièrement d'accord ! En ce qui nous concerne , tous les jours dans l'exercice de notre métier nous sommes amenés a prendre des décisions ,a mesurer le pour et le contre , dès que l'on intervient au niveau de la nature afin de ne pas commettre d'erreurs qui déséquilibreraient cette nature . Par contre ces gens là vous balancent un loup au milieu de la campagne juste parceque ça fait beau sans se preocuper de l'effet que cela va avoir sur le milieu .

      Supprimer

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.