BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

jeudi 3 janvier 2013

PRESENTATION



VALLEES DU HAUT DIOIS


 Informations générales
Département(s) concerné(s) : Drôme
Commune(s) concernée(s) : BEAUMONT-EN-DIOIS BEAURIERES BELLEGARDE-EN-DIOIS BOULC CHALANCON CHARENS ESTABLET GLANDAGE JONCHERES LA BATIE-DES-FONDS LA CHARCE LA MOTTE-CHALANCON LES PRES LESCHES-EN-DIOIS LUC-EN-DIOIS MENGLON MISCON POYOLS ROTTIER SAINT-DIZIER-EN-DIOIS VAL-MARAVEL VALDROME
Les Vallées du Haut-Diois (30 069 hectares) sont orientées selon l’axe Sud-est/ Nord-ouest de la Drôme, qui prend sa source au-dessus de Valdrôme, et de Boulc, au Nord. Les limites du territoire suivent les crêtes (Serre Peyère, au Nord), ainsi que la frontière
avec la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur sur toute sa façade Est et Sud-est.

Les paysages des Vallées du Haut-Diois sont globalement intègres, témoignant d’un équilibre entre l’agriculture et le tourisme, qui se nourrissent l’un l’autre. Cependant, quelques signes de mutation sont à noter, liés notamment à la transformation de l’habitat permanent en habitat temporaire :
- une fermeture des paysages, due à l’avancée de la forêt et à l’embroussaillement sur d’anciens pâturages, du fait de l’abandon de terres agricoles ;
- un fort risque de mutation rapide par les incendies, que la gestion forestière semble cependant contenir ;
- le bâti ancien, dont la rénovation et l’entretien reposent aujourd’hui essentiellement sur le tourisme, risque de côtoyer un habitat moins patrimonial (constructions en bois, notamment) si la fréquentation estivale vient à augmenter, ce dont les attraits naturels et culturels du territoire augurent.
La gestion et l’entretien des espaces tant agropastoraux que forestiers est un enjeu fort de ce territoire.
La gestion des espaces, la lutte contre les incendies est tout autant essentiel au maintien du caractère patrimonial des vallées du Haut-Diois.

Source: DREAL Rhône-Alpes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.