BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mardi 16 avril 2013

CHIENS DIVAGANTS OU LOUPS ?



ATTAQUES DE CHIENS DIVAGUANTS

On appelle souvent à tort "chien errant" un chien qui n’est plus sous la responsabilité de son maître ; dans la réglementation nationale, il est "en état de divagation". 
Un chien errant est un chien retourné à l’état sauvage et n’ayant pas ou plus de maître. En France, il n’y a pour ainsi dire aucun chien errant. dixit  Le site de l'État consacré au loup

A savoir aussi que le chien est un concurrent pour le loup qui se charge de le faire disparaître sans aucune difficulté de son territoire! 

Rappelons de passage les attaques sur les chiens de protection en France cette année ainsi que les 30 chiens de chasse au sanglier tués dans une seule région de Galice l'an dernier et les nombreux chiens tués chaque année dans les pays finno-scandinaves.

Arrivée des loups = sale temps pour les chiens







Sur la commune de Valloire, sept cadavres de chevreuils et un chamois ont été découverts par un agent de l'ONF. Les morsures et les traces observées sont typiques d'une attaque de chiens errants. Photo DL comme on peut le constater, il ne manque rien et la panse est gonflée!
Un chien utilise rarement la mise a mort par la gorge!. Il s'attaque aux muscles, cuisse, épaule, harcelant l'animal jusqu'à la mort etc.

ci dessous brebis attaquées par des chiens, ventre gonflé par la durée du harcèlement et  blessures sans communes mesures avec celles causées par les loups..
Une des brebis égorgées.


Cinq brebis ont succombé à l'attaque des prédateurs. ()



pas de bain de sang







Certaines bêtes sont mortes éventrées, égorgées, d’autres noyées ou terrassées par un arrêt cardiaque dû au stress.

Un chien utilise rarement la mise a mort par la gorge!. Il s'attaque aux muscles, cuisse, épaule, harcelant l'animal jusqu'à la mort etc. Le nombre important de victime est du au piétinement et a étouffement causé par le stress des brebis
aucun cartier arraché
la panse n'a pas été perforée, elle a  gonflée

..... par comparaison, poney et brebis attaquées par des loups,

le ventre n'a pas eu le temps de gonfler, blessures caractéristiques, il manque des cartiers entiers!


le poney a le crane brisé par les mâchoires du loup et il lui manque l'épaule et l’antérieur!





a droite, chien attaqué par un loup






                                                       a droite les reste d'un veau
El lobo mata a doce reses en Onís en la última semana
typique du loup

a force égale, le chien n'a pas la même motivation que le loup, et rare sont les chiens disposants d'une telle dentition!



Sauf a de très rares exceptions, celles qui justifient les test adn, les éleveurs de métier ainsi que les experts de l'ONCFS, savent dés la découverte qui est le responsable.
Alors que pour les défenseurs du loup, le doute est toujours en faveur de la protection du loup,  il existe des exceptions de configurations dans les deux sens, exceptions  qui s'équilibrent donc forcement pour les 2 cas qui nous intéressent. 


  Des publications affirmant des niveaux de prédation par les chiens errants de l’ordre de 150 000 à 700 000 ovins par an,  un tel niveau de dégâts, représentant en moyenne une perte de 32 à 148 têtes chaque année pour un alpage de 2000 brebis, il devenait nécessaire de vérifier les sources utilisées par ces défenseurs du loup. Les résultats de cette vérification montrent qu’aucune de ces publications ne s’appuie sur une quelconque étude de terrain : Les chiffres   sont   avancés   sans   source   ni   référence   à   une   étude,   ou   bien   reprennent   les affirmations citées par d’autres auteurs en les majorant (2fois et demi supérieur à la 
source citée dans un cas). 
Une étude approfondie a été réalisée sur 295 troupeaux et 143 000 ovins au pâturage. Les résultats   révèlent   une   fréquence   d’attaques   par   les   chiens   errants     tous   les   cinq   ans   en moyenne pour un troupeau donné et   un très faible niveau de pertes au regard des chiffres cités plus haut, qui varie par région entre 0,1 et 0,4 % de l’effectif au pâturage chaque année, la moyenne  s’élevant  à 0,25 %. Cela équivaut  à un niveau de pertes inférieur  à 20 000 victimes par an pour un troupeau national de  7 920 000 ovins en 2008 : un résultat quatre à trente fois inférieur aux chiffres sans fondements qui circulent encore trop souvent en France, mais tout à fait comparable aux données anglaises  et italiennes. 
Une dimension idéologique évidente, une dénégation systématique de la prédation par les loups, une recherche de tous les autres problèmes pouvant affecter l’élevage ovin pour mieux minimiser l’impact du loup afin de dénoncer le statut de « bouc émissaire » qui lui serait réservé. C’est à n’en pas douter un discours idéologique mais en rien scientifique.
Pourtant ces mêmes défenseurs du loup exigent que les éleveurs mobilisent sans délai tous les moyens de défense des troupeaux des l’arrivée des prédateurs, reconnaissant ainsi que leur irruption se traduit toujours par une multiplication des attaques Avec les très importants efforts de protection consentis depuis cinq ans, la prédation se stabilise à un niveau élevé atteignant plus de 900 attaques et 3250 victimes constatées 
pour l’année 2009. Un niveau de pertes clairement sous-évalué, comme le montrent plusieurs études en Espagne , en France et en Norvège , estimant que 30 à 50 % des pertes réelles ne peuvent figurer dans les constats en raison des sous-déclarations de la part des éleveurs , des animaux disparus lors des attaques de loups, enfin de la prolifération des vautours rendant de plus en plus difficile l’exercice des constats. 
L’administration française reconnait d’ailleurs l’impossibilité de recenser  tous les animaux tués par les loups et ajoute un forfait supplémentaire de 15% aux remboursements. 



Voir l'étude complète de Laurent Garde, Centre d’Études et de Réalisations Pastorales Alpes Méditerranée

Voir aussi les affabulations de M. Ouary, avec les 11 millions de chiens divagauants en France dans

En Espagne c'est exactement pareil

Les chiffres confirment ce que les études scientifiques ont montré pour la France, rien à voir avec les chiffres fantaisistes qui circulent çà et là sur les bases fantaisistes de sources jamais citées puisqu’elles n’existent pas : les dégâts dus aux loups sont sans commune mesure avec ceux des chiens.

voir l'étude complète pour l'Espagne


Pourtant, une série d'études, supervisée par l'école d'ingénieurs VetAgroSup (Brunschwig et al. 2007), montre qu'il arrive, en moyenne, une attaque de chiens divagants tous les cinq ans dans les élevages, comparé aux attaques à répétition par des loups, s'étalant sur des mois et des mois, si ce n'est des années!

Aussi, le gouvernement a publié une rectification sur son site officiel sur le loup... « ces chiffres permettent de modérer les débats sur les responsabilités respectives du chien et du loup dans les dégâts aux troupeaux domestiques »,
« les attaques de loup seraient donc plus fréquentes que les attaques de chiens divagants, alors que les troupeaux concernés sont plus fréquemment protégés »

mais les "défenseurs du loup a tout prix" persistent à mentir, portant préjudice à toute une profession


plus simplement : personne ne nie la prédation faite par les chiens. Dans une région, avant que le loup ne soit signalé, cela représente  quelques %, dés la présence du loup officielle et les mesures de protections mises en place (avant la présence du loup, aucune mesure particulière pour lutter contre l’infime nombre d'attaque de chiens) le pourcentage d'attaque grimpe au dessus de 60 %! Et tout le monde sait que lorsque le loup est présent, les chiens disparaissent car le loup ne tolère pas sa concurrence dans son territoire!


dans notre région, en quarante ans on dénombre en moyenne moins de 3 attaques par an sur l'ensemble des troupeaux avec moins de 300 victimes, aucun chiens, ni équins, ni bovins, en 2012, pour la même région, plus de 44 attaques pour plus de 180 victimes avec un équin, 2 bovins, 5 chiens en moins de un an


DU NOUVEAU DANS L'APPRÉHENSION DES ATTAQUES



8 commentaires:

  1. pour quelqu'un qui n'y connait rien, et dans l'imaginaire collectif, on va de suite assimiler cette attaque à un loup et non à un chien.

    Elodie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le problème est que les défenseurs du loup attribue les attaques a des chiens et jamais a des loups!
      A voir dans le reportage fr3 ( 15 attaques sur le même troupeau et photos du loup) le représentant Ferus qui affirme que pour les brebis, le chien est le plus grand prédateur au mépris des études et analyses faites par des chercheurs qui disposent de 20 ans de recul pour étayer leurs conclusions!

      Supprimer
  2. Je suis chasseur de sanglier et nous payons énormément de dégâts qui sont fait par les sangliers.
    Je ne voie pas pourquoi ces messieurs qui lachent et défendent les loups ne payeraient ils pas les dégâts des loups alors qu'a l'heure actuelle ils sont payé par les contribuables

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est normal que tu paies toi qui aime s'amuser a les faire reproduire pour ensuite les traquer en meute ( car oui tu n'as pas de dignité comme le loup ) sauf que lui sait qu'il aurra du mal a se nourrir autrement.. toi tu n'es qu'un petit bourgeois qui tue par plaisir et par ''passion" j'espère que tes chiens en captivité te gniakeront les noix car c'est bien tout ce que tu mérites

      Supprimer
    2. très bien dit !!!!

      Supprimer
  3. Arrêtez d’empiéter sur le domaines des loups et les loups laisserons tranquille le monde !
    Quand un loup na plus de territoire il doit bien trouver sa nourriture quelque par ..
    Mel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il faut, selon toi, que les éleveurs arrêtent d'empiéter sur le territoire du loup c'est que tu n'as rien compris. Il y aurait le territoire du loup, donc?
      Et l'homme dans tout çà?
      Je crois que tu n'aimes pas le loup, c'est juste que tu n'aimes pas les hommes et que tu rêves d'un monde à toi sans homme que tu pourrais contempler parce que là où tu vis tu ne la vois pas (en tout cas pas comme elle est).

      Supprimer
  4. Pas de problème nous arrivons chez vous avec nos élevages. Au fait , comment faites vous pour ne pas empiéter sur le domaine du loup? Vous avez la chance que vos survies soient dans les zones d'activités, bien à l'abris dans vos supermarché, bourrés de marchandises produites à bas coût dans des pays esclavagistes, qui eux n'ont rien a foutre de vos fantasmes.
    Pour nous c'est différent, nous privilégions la qualité, la durabilité, le respect... et comme le constate tout les visiteurs qui viennent chez nous, la préservation de la nature qui nous fait vivre, afin de la transmettre aux générations futures et non aux multinationales de tourisme: http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2014/02/loup-la-face-cachee_9.html

    RépondreSupprimer

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.