BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)


Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mercredi 5 juin 2013

JUSQU’OÙ IRA T'ON ?

Insupportable d’entendre tel jeune éleveur, au bord des larmes, raconter ses jours et ses nuits à monter
une garde épuisante et inutile parce que le loup, de toute façon, est invisible et quand on s’en rend compte c’est trop tard ; se forcer à manger parce qu’on sait bien sûr qu’il le faut même si on n’en a plus du tout  envie ; se réveiller  en  sursaut  la  nuit  même  lorsqu’on  n’est  plus  en  territoire  du  loup  parce  que  la  peur  est  devenue  la première compagne ; la copine qui finit alors par partir parce que pour elle aussi c’est invivable.
Et  pour  tous  :  ne  plus  savoir  parler  de  rien  d’autre  que  ça ; les  gosses  qu’on  ne  voit  pas  grandir  parce qu’on vit en permanence « au cul » du troupeau ; le sentiment d’impuissance et d’inutilité qui vous envahit.


 il faudrait être pire qu’une pierre pour ne pas être empoignés par les témoignages des éleveurs, sur l’estrade comme dans la salle, beaucoup de femmes, qui ont exprimé leur profonde souffrance et l’usure physique et morale face à la situation.


extrait du compte rendu « Protéger les troupeaux contre la prédation, de l’alpage à l’exploitation »,  à Valdeblore le le 3 et 4 juin 2013


voici un témoignage de Anne Vallaeys très bien documenté, écrit en 2011, ou vous pourrez y apprendre entre autre l'impuissance et l'ignorance des fonctionnaires chargés de prêcher la bonne parole de l'administration otage des intégristes. Une belle leçon d'humilité pour ces pros loups qui ne maîtrisent rien, mais qui imposent leur dictât;
c'est ici

Témoignage de Jacques Courron, éleveur de 400 brebis dans les Alpes-Maritimes, 34 ans
J’ai des Patous, des parcs de nuit, plus rien n’y fait. Aujourd’hui, je n’ai plus de vie de famille, je suis tout le jour à garder mes brebis, chercher des cadavres, faire des constats… c’est usant cette vie avec le loup. On a l’impression de se faire cambrioler tous les jours. Pour vous dire, on est le 5 février, j’ai déjà eu quatre attaques depuis le début de l’année, six bêtes tuées, six autres disparues. Mais le pire, c’est quand je sors mes petits agneaux au printemps, le loup fait un massacre là-dedans. Il me mange 3 à 4 agneaux par semaine sans compter ceux que je ne retrouve jamais.

Extrait de 

IbriWolf, MedWolf...: quand les tentatives de solution deviennent le problème

" il n'y a pas de réparations pour le dommage, la douleur et le stress des humains et des animaux, et pas non plus de dissuadeurs (rapidement ridiculisés par l'intelligence des prédateurs), de chiens de troupeau (dévorés) ou d'enclos avec des treillis soudés (surmontés en creusant sous les bordures de béton enterrées) qui tiennent. L'impossible projet, sur ces terres, n'aurait même pas dû être une hypothèse, si on en avait évalué la faisabilité avec une approche réaliste et une responsabilité compétente.
De la part des animalistes, fomenter une «guerre» contre les éleveurs, en leur envoyant des projectiles aux connotations négatives infamantes, est un moyen qui ne sert qu'à exalter la dynamique émotive de fond du problème, celui du besoin de trouver un ennemi à abattre, après l'avoir défini à ses propres yeux et aux yeux des autres comme «coupable» et donc méritant une «juste» punition. Exactement ce que faisait le loup de la fable de Phèdre qui, pour légitimer son agression sur l'agneau, l'accusait de lui salir l'eau du ruisseau où tous les deux buvaient, sourd au fait que l'agneau buvait en aval par rapport à lui, en amont."


A lire pour comprendre

5 commentaires:

  1. Désoler pour vos moutons mais vous les hommes empiétez de plus en plus sur des territoires vierges de toutes civilisations la ou la faune a de moins en moins de place et les loups sont contrains de vous collecter de la nourritures mais ne passent pas leurs temps a massacrer vos troupeaux comme vous dites si bien.
    n'oubliez jamais qu'ils y a encore des chiens errants devenu sauvages et bien plus dangereux et destructeur comme vos bêtes égorgées etc...
    le loup fait partie de l'équilibre de la nature quoi que vous disiez c'est comme sa de toute façon ils y a trop de moutons et moi je suis pour la protection du loup et je ne suis pas le seul.
    Dites vous bien que si vos troupeaux ont subi plusieurs pertes, je ne pense pas que des loups en serait responsables ou alors si leurs comportement aurait changer se serait la faute a vous autres les hommes qui les aviez forcer a changer.
    signer vassily19

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore un ignorant ou un manipulateur?

      Désolé pour lui, mais il n'existe en France aucun espace vierge de toute civilisation, tout le territoire étant cadastré et les parcelles attribués a des propriétaires, que ce soit des agriculteurs, des résidents , l'onf, ou les collectivités qui sont représentées par les élus.

      L'onf loue ses terres aux chasseurs
      les collectivités et les résidents louent aux éleveurs et bergers
      Et toute la nature que vous considérez comme sauvage ne l'est que dans votre esprit, car tout ce que vous pouvez voir dans notre pays de si beau et préservé est le fruit de la collaboration de l'homme et de la nature dans nos montagnes et tout ce que nous pouvons voir de désastreux dans la nature est aussi le fruit de la collaboration de l'homme dans les zones urbaine et péri urbaine, y compris les désastres causés par les voies de communications entre ces zones qui passent malheureusement trop souvent a travers nos montagnes!

      Alors pourquoi vouloir vous approprier ce que nous avons su préserver? Et pourquoi laisser se faire la destruction par l'urbanisation sans sourciller?

      Supprimer
  2. ceux qui continue a accuser les chiens errant sont soit ds ignorants endoctrinés, soit des manipulateurs idéologue.
    En effet La fréquence d'attaques de chiens est en moyenne de 0.20, soit une attaque tous les 5 ans. Le taux annuel de prédations s'établit en moyenne à 0.26%, soit 1 victime par an pour un troupeau de 400 têtes.
    Ces attaques sont essentiellement diurnes et les chiens sont repérés dans près de 89% des cas.
    http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/07/du-nouveau-dans-chiens-errants-ou-loups.html

    de plus il faudrait que ces bien pensants nous explique pourquoi avant l'arrivée des loups, aucune mesure particulière de protection des troupeaux n’était nécessaire?
    Un chien errant est un chien retourné à l’état sauvage et n’ayant pas ou plus de maître. En France, il n’y a pour ainsi dire aucun chien errant. dixit Le site de l'État consacré au loup
    http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/04/chiens-divagants-ou-loups.html

    Si le comportement du loup a effectivement changé c'est uniquement parce qu'il est super protégé et qu'il a appris qu'il ne risque rien a attaquer les troupeaux, contrairement a son statuts des années 1800, ou il massacrez quand même a l'époque plus de 100 000 ovins par an
    http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/12/quen-est-il-du-loup-en-1897.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est bien cela un chien devenu sauvage tue plusieurs bêtes sans les manger et sans raison valable et donc plus dangereux aussi pour les hommes car un chien lui n'a pas peur de l'homme d’où une plus grande méfiance, mais le loup lui a peur de l'homme, il tue juste pour se nourrir même si il ne mange pas tout, un seul loup ne peut pas consommer tout une carcasse a lui seul et donc il ne va pas massacrer inutilement non plus plusieurs montons pour n'en manger qu'un seul, comme c'est le cas pour les chiens errants.
      vassily19

      Supprimer

    2. Merci de revoir votre copié:

      Bien que les loups ne chassent en général que le nombre de proies qui leur est nécessaire pour survivre, il est possible d’observer dans certaines conditions un phénomène de surchasse appelé "surplus killing" ou "over-killing". C’est notamment le cas des hivers très enneigés pendant lesquels les ongulés ont du mal à s’échapper, leurs pattes s’enfonçant dans la neige. La majorité des cas de surplus killing sont cependant observés sur des troupeaux domestiques. Ils s’expliquent par le comportement de chasse inné du loup qui tue chaque fois que c’est possible, son taux de réussite étant très faible, de l’ordre de 10 à 15%. Lorsqu’il se met en chasse, il en résulte toute une série de comportements jusqu’à la mise à mort. En montagne, ces pertes peuvent encore être aggravées par la topographie escarpée qui est alors un facteur d’augmentation du nombre de victimes pendant une attaque

      http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/06/le-loup-un-animal-merveilleux.html

      Supprimer

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.