BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)


Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mardi 30 avril 2013

LES TÊTES PENSANTES NOUS ENDOCTRINENT

Doctorat en géographie à l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts (Engref), Farid Benhammou est aussi une des têtes pensantes et " scientifiques " de FERUS et de l'ADET -

Voici au hasard une phrase tirée d'un texte écris par la tête pensante des associations pros loup les plus virulentes:

Par le passé, les brebis seules n'ont jamais pu entretenir l'ouverture des paysages. L'action humaine, par l'entretien des zones de fauche pour le fourrage, la coupe de bois de chauffe et le brûlis contrôlé, contribuait majoritairement au façonnement paysage!

Comme si quelqu'un, a part les intégristes écologistes (Les moutons n’ont jamais créé la moindre espèce" dans leur manifeste pour le loup")     avaient prétendu le contraire. Par définition une brebis seule ça n'existe pas, par contre, l’élevage des brebis est pratiquement la seule activité possible dans les zones d'altitude ou aucune culture n'est rentable, pour maintenir une symbiose entre la nature et l'homme qui, fauche pour les nourrir, coupe du bois pour se chauffer pendant qu'elles passent l'hiver dans la bergerie proche de la maison afin qu'il puisse leurs prodiguer les soins nécessaire a une bonne gestation, pratique le brûlis pour qu'elles disposent de pâturage de qualité, sans buissons qui favorisent la transmission des tiques. Sans les brebis, pas besoin de foin, désertification des zones rurales, dons pas de coupe de bois et pas de brûlis pour préserver les pâturages! Voila, sans doctorat, je viens de démontrer ou veulent en venir les écologistes  afin de s'approprier les terres des ruraux pour que soit préserver les loups qui coûtent a la société en 2012 l'équivalent du salaire de 3000 instituteurs, 2000 aides de vies scolaire et 300 professeurs de lycée, charges comprises! 

 L'élevage prétendument défendu contre le loup dans les Alpes du Sud s'inscrit depuis maintenant plusieurs années dans une logique nécessitant moins d'hommes et plus de bêtes, et ce, bien avant le retour de grands prédateurs. 

Cette logique est valable pour absolument tout les corps de métier:  Moins d'hommes plus de machines, c'est ce que nous imposent les politiques de tout les bords. Cependant le berger est de loin le métier qui reste le plus contraignant (même avant l'arrivée du loup) pratiqué par des passionnés qui vivent de et en accord avec la nature, tout en préservant avec les autres agriculteurs, l’indépendance du pays vis a vis des produits vitaux et la possibilité de retourner se réfugier dans nos montagne en cas de coup dur!(pollution radioactive ou chimique, conflit civil ou autre, crise économique sévère...)

des chercheurs de l'INRA répondent au docteur:http://www.pyrenees-pireneus.com/Faune/ours/France/Rapports-Etudes-Reflexions/OURS-Inra-Benhammou.pdf

Pour les accros, les commentaires rares pour, et plus nombreux contre, le texte de M. Farid Benhammou
http://www7.inra.fr/dpenv/ope-c49.htm#loup


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.