BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mercredi 11 février 2015

LOUP, SAVOIR COMPTER EXPLIQUE T'IL SON COMPORTEMENT?

réaction face à un article extrait de Sciences et Avenir 816 :
http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/20150209.OBS2008/les-loups-comptent-mieux-que-les-chiens.html

ÉTHOLOGIE. Quand on est sauvage, savoir compter est un avantage,   C'est l'hypothèse émise par les chercheurs de l'École vétérinaire de Vienne (Autriche).....
.......onze Canis lupus avaient à choisir en appuyant sur un buzzer entre deux tubes opaques dans lesquels ils voyaient tomber des morceaux de fromage. Et les loups, qui devaient choisir le tube le plus rempli, ont très bien fait la différence entre 2 et 3 morceaux et entre 3 et 4....
.....Dans la nature, compter permet par exemple d'éviter d'affronter un groupe plus nombreux que le sien ou de faire les bons choix de chasse.

Ceci expliquerait il en grande partie pourquoi le loup sachant compter trouve particulièrement son compte à attaquer des troupeaux?

Il en est de même pour trouver la faille dans une clôture (la sauter, la contourner, passer en dessous....). Mais dans le même ordre d'idée, nous nous sommes aperçut que le loup avait très bien compris qu' en affolant les animaux parqués,  la récompense était gagnée. En effet, en affolant le troupeau, les animaux reculent en un point du parc. les premières brebis qui entre en contact avec le courant essaient d'inverser la pression émise par le reste du cheptel. S'ensuit une pression plus forte du reste des animaux qui veulent fuir le danger. Le loup a donc très bien enregistré qu'aucune clôture ne tenait face à cette tactique. 
Une des solutions pour éviter l'affolement des brebis, est de laisser les chiens de protection à l’extérieur, car leurs  aboiements et leurs attitudes augmentent le stress. Mais à l'extérieur, les chiens engendrent de gros problèmes de voisinage et de désagrément, de danger, voire d'indemnisations des personnes mordues par ces chiens.

...."Comparés aux loups, les chiens domestiques n'ont plus besoin de chercher leur nourriture, ils ont un endroit sûr pour dormir et même la reproduction est contrôlée par l'homme. Aussi sont-ils exclus de la sélection naturelle"....
Hélas, en plus de savoir compter, déjouer, affoler, le loup a bien compris que détourner l'attention des chiens de protections, voire les soumettre après quelques affrontements sans gravité pour le "canis lupus", est un jeu facile, valorisant et avantageux.

Toutes ces comportements qui sont à l’honneur du prédateur, font que, comme le savent les promoteurs du loup, la cohabitation est impossible:
"dans les zones ou se développe les prédateurs, il faut de forte restrictions a l'élevage, afin que le pastoralisme ne perturbe pas les carnivores" extrait d'une étude demandée par l'UICN, la LCIE, le WWF.
«Les éleveurs devront abandonner le métier, de toute manière, ils n’arriveront pas à se débarrasser du loup, il y en a partout, ils débarquent de toutes les frontières», assène le lupophile Pierre Jouventin (Ancien Directeur de recherche en éthologie au Centre National de la Recherche Scientifique & Directeur de laboratoire d’écologie au CNRS)


 C'est dire si les conseils proposés par les défenseurs du loup sur les mesures de protections sont frelatés et d'une totale mauvaise foi! La seule finalité étant la main mise sur nos terres que nous sommes les seuls à avoir su conservées riches en biodiversité. 
Ce sont seulement dans ces  "84 % de surfaces classées en " haute valeur naturelle " qui correspondent à des zones d'élevage en plein air," que nos ensauvageurs mobilisent leurs forces et leur propagande pour assouvir leurs fantasmes dictés par le monde de la finance!
Ils sont prêt à nous délocaliser sous prétexte de biodiversité, comme le fait le WWF, avec a son actif, plus de 20 millions de personnes arrachées a leurs origines. ET pourtant la aussi, "80% des zones riches en biodiversité de la planète sont les territoires de communautés indigènes qui, depuis des millénaires, ont trouvé des moyens ingénieux de subvenir à leurs besoins tout en maintenant l’équilibre écologique de leur environnement." 







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.