BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

dimanche 23 avril 2017

LOUP, ITALIE ; QUAND LES MENSONGES DES ENVIRONNEMENTALISTES DEVIENNENT INSOUTENABLES !

  Anna Arnedeo réplique aux clichés des animalistes ( ceux qui profèrent: "De toute façon ils sont dédommagés, pourquoi se plaignent-ils ces c...s de bergers?....") elle rétorque: " Vous seriez contents  de voir tuer votre  petit chien par un loup et de pouvoir vous en acheter un autre grâce aux subventions de la Région (qui arrivent un an après....)?

     (09.03.17) Parallèlement à un très grand nombre d'attestations de solidarité la ferme prise de position de la bergère Mme Anna Arneodo 

LOUP, ITALIE, TÉMOIGNAGE "LE J'ACCUSE" D'UNE BERGÈRE

a recueilli, comme cela était prévisible, aussi des commentaires négatifs.

 

Les animalistes considèrent que la répétition à l'infini de leurs réprimandes :"de toute façon on leur rembourse leurs animaux", " c'est de leur faute car ils n'utilisent pas les filets ni les chiens" suffisent pour éviter que l'opinion publique ne s'interroge sur l'injustice sociale endurée par les bergers. Ils subissent tous les conséquences d'une  "coexistence avec le loup", décidée en ville, par qui a certainement une vie plus agréable que la leur.

Voici un gracieux commentaire :     ....les bêtes qui tendanciellement meurent victimes des prédateurs, sont vieilles, affaiblies ou malades. Sauf que les Régions ont une assurance et les dégâts elles te les remboursent. Cependant elles te les remboursent au prix d'une tête jeune,saine. Donc pourquoi se plaint-elle? (celle qui "se plaint"c'est Anna)

     De ces postures émane une forme séculaire de mépris des paysans et des bergers, émane une vision mécaniste, réductionniste, dualiste d'une pensée qui n'a rien à voir avec l'écologie, qui n'a rien à voir avec la conscience de l'unité des systèmes du vivant, de l'unité de ces dimensions biologiques, sociales, psychologiques, spirituelles que la société moderne, bourgeoise et industrielle a différenciées  (entraînant les néfastes conséquences sociales et environnementales que nous connaissons).
Le "parti du loup" s'est arrêté à la pensée cartésienne, à l'animal machine, au dualisme humain-nature (en réduisant la supériorité de l'humain à celle d'une nature idéalisée). 
  • La brebis est " une machine à viande" et sa souffrance n'a aucune valeur.
  • Le loup est une "machine miraculeuse" qui, dans une vision extrêmement  simpliste de la réalité écologique, surtout maintenue éloignée artificiellement de la réalité sociale, reprend le concept de l'équilibre naturel.
En réalité les animalistes attaquent les bergers avec des arguments très lourds, vulgaires et outrageants. 
Il y a derrière cela un mécanisme de transfert:
  •  le loup est un animal noble et supérieur
  •  et nous, en nous identifiant au loup nous sommes des super hommes;
  • la brebis est un beefteak ambulant et les bergers qui s'identifient à elle, sont des êtres sous humains et nous nous foutons de leur désespérance.

    C'est à ceux  par contre , qui de bonne foi parlent du loup en l'idéalisant mais sans en faire un drapeau idéologique à des fins de " nettoyage ethnique" des bergers, que s'adresse cette seconde intervention d'Anna, quand elle explique en détail le parcours du combattant auquel doit se soumettre le berger qui a été victime de cette prédation. 
Au point que souvent il renonce à faire cette démarche.
     Il faut avoir présent à l'esprit, qu'en Piémont, où se trouve Anna, le processus d'enquête et de liquidation des dommages est en moyenne beaucoup plus efficace que dans les autres Régions.

    
Bonsoir,

     Je ne sais à qui je suis en train de répondre, mais j'imagine parler avec quelqu'un qui n'a jamais été berger ni eu à subir des attaques de loups ni à présenter des demandes de remboursements de dégâts.
     Avant tout le loup choisit comme proies les bêtes les meilleures, jeunes et souvent  enceintes.
     Quand le berger trouve une brebis tuée par un loup, il doit appeler le vétérinaire de l'ASL (1) qui viendra constater que la prédation doit bien être attribuée au loup. Il lui faut ensuite se rendre à son cabinet pour prendre possession du procès verbal contenant la description de l'attaque et la liste des bêtes tuées ou blessées (identifications auriculaires, âge, préciser la mère si animal inférieur à l'âge diagnostiqué).
     Avec ce procès-verbal il faut se rendre aux bureaux du CoSmAn ( l'organisme qui, en Piémont couvre par contrats d'assurances les risques de pertes commerciales dans les élevages zootechniques). C'est cet organisme qui délivre la police d'assurance sur la base de laquelle sera  effectué le remboursement (environ un an après). Une fois terminée cette obligation, il faudra  aller voir le Maire de la Commune où a eu lieu la prédation, pour qu'il prenne un décret autorisant le titulaire de l'alpage à enterrer l'animal victime de la prédation, plutôt que de faire intervenir la société de ramassage des carcasses, car il faut pourvoir au recyclage de ces dernières.
 Le jour suivant il faut revenir en Mairie pour signer une auto-certification dans laquelle on déclare qu'on a procédé à l'ensevelissement des carcasses (tout cela en tenant compte du fait que tous les protagonistes impliqués, qui dans le délai de quelques heures tout au plus une nuit, sangliers, renards ou corbeaux n'auront pas attendu pour manger, ronger et faire disparaître tout ce que le loup aura laissé!)
     Tenons compte que pour courir dans les différents bureaux, le berger doit laisser son troupeau...:
  • Où enfermé pendant des journées dans des parcs électrifiés sans nourriture,
  • Où bien le laisser libre de paître en l'exposant à d'ultérieures attaques de loups?.....

     Chaque brebis est remboursée sur la base d'une somme fixée au préétablie par la Région, mais une brebis pratiquement toujours enceinte à la fin de l'été, quand les attaques sont les plus fréquentes, aurait pu mettre bas un ou deux agneaux ultérieurement, qui ne sont pas prévus dans le calcul du remboursement *; en outre il n'existe pas de berger qui élève des brebis pour en faire de la nourriture à loups: il les sélectionne, il les prend chacune en affection, il connaît la mère de chacune et ses aptitudes, il sait si elle donne du lait, si elle est prédisposée à concevoir des jumeaux, si elle est attentionnée envers ses petits agneaux....Peut être que ça vous ferait plaisir que le loup puisse tuer votre petit chien, dans la mesure où grâce aux subventions régionales vous pourriez en acheter un autre?.....Pour les bergers à chaque brebis il peut arriver la même chose.
     Je suis disponible pour fournir à tous ceux qui le demanderaient, d'autres informations sur ces procédures bureaucratiques et sur leur difficile coexistence avec nos obligations quotidiennes.

Au revoir                                                                 
Anna Arnedeo   Borg.Marchion 8/A - Comboscuro
                                                                                  12020 - Monterosso Grana - CN - 
                                                                                   0171 987 44
                                                                                   bram.2010@libero.it
                                                                                   (les portables ne passent pas)

1/- l'ASL (Association de Santé Locale) est en Italie une structure officielle de proximité qui assure la gestion des prestations médicales et de santé (NDT JF)

 http://progetto-propast.blogspot.fr/2017/03/la-risposta-della-pastora-agli.html

* Ici Anna oublie de préciser que pour remplacer la brebis perdue, on doit garder une agnelle de remplacement que nous ne vendons donc pas. et qui n'est pas prévue dans le calcul du remboursement.


LE BILLET D'OURAGAN
Vous l'avez constaté, les écologistes français nous expliquent que les bergers Italiens sont exemplaires et les écologistes italiens que les bergers Italiens sont comme les français. Dans chaque pays la propagande écologiste n'a aucune morale, aucune déontologie et reflète tout simplement ce que serrait la politique des environnementalistes.
Avec Emmanuel Macron, partenaire du WWF et de l'UICN, les paysans  ruraux bienveillants envers la biodiversité seront sacrifiés sur l'autel du tout sauvage.  Mais le pire est qu'il devront participer à ce sacrifice ou subir le joug du front national. 


World Wide Fund, LA FACE CACHEE DU FOND pour LE MONDE SAUVAGE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.