BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

vendredi 3 mars 2017

LOUP, ITALIE, TÉMOIGNAGE "LE J'ACCUSE" D'UNE BERGÈRE


(28/02/17) : Vous nous tuez pour imposer votre civilisation en plastique. Vous nous tuez avec hypocrisie, en camouflant le génocide sous le prétexte de cette nature que vous êtes en train de détruire, avec le loup comme bannière.

Il neige: la neige de Février, massive, qui déjà sent la fin de l'hiver. A quelques kilomètres en aval c'est déjà la pluie; ici, tard dans la nuit le chasse-neige est passé, mais maintenant on ne peut monter qu'avec les chaînes.

Les étables sont remplies d'agneaux: beaux, gras, ce sont déjà des agneaux de plus de 30 kgs, mais cette année, personne ne réussit plus à les vendre... la crise, l'importation* ...? 
Pendant ce temps,  les moutons et les agneaux continuent de manger dans les bergeries ... A l'écart de l'effervescence des éleveurs, personne ne remarque quoi que ce soit.
 L'autre jour, un berger me parlait : un troupeau de cinquante animaux adultes, une passion qui le tenait en vie pour continuer.

  • «"Comment vont les bêtes? »
  • «J'en ai chargé 82, je les ai toutes prises, ça suffit ! On ne vend plus un agneau, en été c'est l'alpage, en hiver c'est le foin, le loup, la bureaucratie qui te dévorent. J'ai tout arrêté! ».

Une autre défaite! Peu à peu, cette société va tous nous vaincre, elle condamnera la montagne, en fera un grand parc que l'on  survolera en hélicoptère, pour se poser  sur les pics - hélitourisme !- afin de contempler de haut l'image d’Épinal des villages abandonnés. C'est ce que deviendra notre montagne !

Et pendant ce temps, : le loup! Pauvre loup, le symbole écologique, le symbole de la mauvaise conscience de beaucoup de gens**, sauvons le loup ! 
"La Stampa" du mercredi 1er Février en a fait une pleine page : pas un mot sur les bergers, sur ceux qui vivent et entretiennent la montagne.
 Ceux qui écrivent, qui protestent, qui défendent le loup et les théories écologiques vivent en ville, ont leur revenu assuré, beaucoup de temps libre pour se faire entendre ; peut-être sont-ils également végétariens pour avoir la conscience tranquille?**

Nous bergers, agriculteurs, gens de la montagne, nous sommes là-haut pour protéger le territoire, mettre chaque jour en pratique l'écologie (ecologia - de «oikos» = maison). Nous défendons chaque jour notre maison, notre pays, notre environnement.

Ci-dessus: Anna fait le foin avec ses enfants pour ses brebis. Pour témoigner votre solidarité avec Anna écrivez à  bram.2010@libero.it


Mais de nous personne ne se souvient. Et même plus : on dérange, on est le caillou dans l'engrenage. Nous, les gens de la montagne, qui pendant des siècles sur ces terres rudes avons su créer une culture, un mode de vie, le savoir-faire pour survivre dans un environnement hostile, nous, avec notre histoire, notre langue, nous ne comptons pour rien : l'économie et la politique en ont ainsi décidé.

On vit désormais là-haut tous les jours, la mélancolie et l'inquiétude  éteignant  en nous tout enthousiasme et tout désir de se battre.

Vous êtes en train de nous massacrer. C'est un génocide de la montagne d'un nouveau genre, sans se salir les mains : Ultime drapeau flottant sur nos montagnes : celui du loup.

Anna Arneodo





Le billet d'Ouragan:



*NDLR En Italie, depuis la protection des loups, le pastoralisme et la viande d'agneau sont fortement dévalorisés idéologiquement par les défenseurs des grands prédateurs et dépréciée par les importations de mauvaise qualités dont l’appellation viande fraîche n'est qu'un euphémisme. En France, les écologistes environnementaux suivent l'exemple mais l'offre d'agneaux labellisés produit traditionnellement ne couvre cependant toujours pas la demande; Reste à savoir pour combien de temps,car le loup s'attaque a la branche de la filière qui arrive a tirer son épingle du jeu.

L'agneau de Sisteron se porte bien mais ressent les baisses de production liée aux prédateurs. Idem en Lozère pour la fromagerie le Fédou, mais également pour l'IGP agneau de Lozère ELOVEL qui subit 25% à 30% de pertes de production, au même titre que l'ensemble des agneaux labellisés ou des productions fromagères dans les régions impactées par le loup. Il menace les A.O.C. dont le cahier des charges exige une obligation de pâturage, comme en Italie et en Espagne.



Les "défenseurs de la nature" au lieu de condamner la politique de l'agro-industrie et du libre échange à outrance, s'acharnent sur les derniers représentant d'une agriculture durable et respectueuse, sous prétexte de protection de la nature.
**Un prétexte, comme le dit l'auteur de ce témoignage, qui leur sert de rédemption afin de ne rien changer à leur mode de vie.


4 commentaires:

  1. un tel débat mériterait un développement !
    non nous nous soucions du sort des humains que des animaux sauvages et des animaux domestiques!pour la petite histoire la mégafaune australienne était déja exterminée vers 48 000-50 000 années
    Cela bien avant au Néolithique ou l'homo sapiens a domestiqué les animaux;
    en ce moment on assiste à un retour du végétarisme. Je pense que les abattages de moutons font plus faire disparaitre la filière ovine que les loups
    Et ce n est pas finit pour la consommation de viande qui ne cesse de baisser( les tranches d age de 20- 35 ans y étant particulierement marquées
    fabriquer et mettre de la viande à l etal coute cher
    et les budgets sont serres!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Je pense que les abattages de moutons font plus faire disparaître la filière ovine que les loups"
      Vous voulez dire les importation? Effectivement les jeunes dont le budget est le plus serré ayant goutté de "la viande fraîche" qui voyage sous plastique avec des gaz conservateur se détournent de la viande produite dans le respect, la traçabilité, la proximité et la qualité.. Cependant, un véritable écologiste devrait se battre pour la préservation d'une agriculture traditionnelle et pour permettre à ces paysans de vivre de leur métiers. Car aujourd'hui le juste prix des choses est totalement une inconnue pour la majorité de la population. Les citoyens préfèrent s'empoisonner en dépensant le moins possible pour les matières vitales afin pour pouvoir acheter a vil prix des objets inutiles et manufacturés par des esclaves dans des pays ou les normes n'ont rien avoir avec les nôtres.
      C'est un choix de société et les écologistes offrent la rédemption à tous ces inconscients contre l’adhésion à l'ensauvagement pour le plus grand bonheur de l'industrie agroalimentaire et des multinationales qui nous concoctent un avenir radieux.
      La consommation de viande diminue? L'Europe vient d'offrir au canada d'exporter en Europe 75 000 t de viande bovine et 63 000 t de viande porcine, le tout aux hormones et à petit prix afin que le consommateur puisse investir dans les pays émergents et que les écologistes puisent ensauvager nos campagnes.

      Supprimer
  2. Le courrier des lecteurs


    Maître Corbeau perché sur son arbre
    Tenais en son bec
    Un roquefort
    Un loup attendant sagement sa part
    Trouvant celui-ci a sa guise
    S'en vint quémandé
    Auprès d'un certain José Bové
    Un fiéffé politicien
    Connu comme loup blanc
    Dans sa région de l Aveyron
    Mais sa réponse étant niet
    Le loup s'inquiète
    Et interpelle le fameux moustachu
    Comment se fait il
    Que je n ait pas droit à ma part
    Le célèbre écologiste lui répond
    Causse toujours
    « On ne veut pas de toi
    Tu aimes trop les moutons »
    Le loup « comment j'apprécie plus
    Un bon roquefort
    Ne pourrais t 'on le labelliser
    Avec mon image du loup »
    C'est ainsi que celui-ci revint a son arbre
    Pour goûter au Roquefort
    Mais le corbeau ne lâchât pas sa part
    Et le loup prit ombrage de la
    Mauvaise volonté des hommes !

    Jean paul Vieron
    26 190 st Laurent en royans
    je ne resiste pas au plaisir d envoyer un petit poeme
    passe dans le courrier des lecteurs xdu DL DU dimanche 5 mars
    ou j écris souvent
    cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Le loup « comment j'apprécie plus
      Un bon roquefort
      Ne pourrais t 'on le labelliser
      Avec mon image du loup »
      Les écologistes les plus démunis intellectuellement en rêvent.
      Après une attaque sévère, les brebis perdent leur lactation et la production de roquefort se réduit a l'emballage.
      De plus la seule solution pour offrir un roquefort label loup est d’enfermer les brebis et dans ce cas le "bon roquefort" pour un écologiste ne fera pas le bonheur de tout le monde
      De plus, aucun écologiste moralisateur n’acceptera de lever le petit doigt ou de payer le juste prix pour cette coexistance forcée qui se terminera par l'ensauvagement de nos terres que nous sommes les seuls à avoir préservées?

      Supprimer

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.