BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mardi 17 novembre 2015

LOUP, QUAND LA F;N;E; EN RAJOUTE UNE COUCHE

 FNE: "Il n’y quasi pas une semaine sans que l’un ou l’autre représentant de notre mouvement ne subissent, insultes ou violences. Hier nos collègues de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et ceux de l’association lozérienne de protection de l’environnement (ALEPE) ont été victimes de violences verbales et physiques, et les locaux de l’ALEPE ont été saccagés. "
 "Il y a quelques semaines, c'étaient un président et un directeur de Parc National qui étaient séquestrés."
 
 Denez l’Hostis, président de France Nature Environnement : " J’en appelle à une réaction forte de l’État qui, à force de laisser faire, a une large part de responsabilité dans l’escalade de la violence à l’encontre de nos militantes et militants et au piétinement des règles de vie de notre République."

Les associations citées sont présentées comme victimes. Elles
sont pourtant à l'origine d' affirmations pour le moins fantaisistes, qui sont le bouillon de culture des actes désespérés commis par ceux qui en sont la cible.

LA F.N.E. EN TÊTE du matraquage:  "Les chiens sont 100 fois plus responsable des attaques " Bon alors pourquoi nous obliger, dés l'arrivée des loups, à prendre des mesures de protections inutiles avant  leurs apparitions. (de même qu'après)

La F.N.E. en rajoute une couche histoire de détruire l'image des éleveurs "« La prédation n’est sûrement pas que due aux loups, mais chaque fois qu’il y a une attaque dans une zone à loup, il est préférable pour l’éleveur de dire que le loup est responsable de l’attaque car cela lui permet d’être indemnisé par l’Etat », explique Stéphanie Morel, chargée de mission biodiversité à France Nature environnement. Histoire aussi de prendre les experts qui font les constats (en grande majorité favorable aux loup, voir plus bas) pour des incapables..
Toujours selon la F.N.E. "la fourchette se situe en 150 000 et 200 000 ovins victimes des chiens chaque année".

  Pourtant l’INRA et l’AFSSA utilisent le chiffre de 2% de mortalité annuelle des ovins adultes, toutes causes confondues, dans leurs études démographiques, sanitaires et économiques, ce qui correspond à environ 200 000 animaux../.

  F.N.E. toujours"Le bétail tué par le loup est correctement indemnisé" 160 euros pour un reproducteur vendu 60€ en fin de carrière auquel il faut rajouter l'agneau -120€ qu'il ne fera pas l'année de la prédation puis -120€ pour l'agnelle de remplacement que vous ne vendrez.
Vous aurez aussi touché en moyenne environ 80cts pour chaque avortements, refus de chaleurs, ainsi que pour les pertes de lactations ou les mammites dues au massacre des agneaux, au stress et autres dégâts annexes.
 Mais plus que tout nous n'élevons pas et nous n’élèverons jamais pour nourrir le loup.

F.N.E. encore : "Écologiquement, la montagne n’a pas besoin de moutons Les éleveurs ont besoin d’alpages, mais l’inverse n’est pas vrai. L’idée que le bétail serait utile pour " entretenir " la montagne renvoie à une image symbolique de celle-ci, mais ne correspond à aucune réalité biologique ou écologique."
 "Si nous faisons le choix de ne pas maintenir de pastoralisme dans certains endroits de montagne très reculés et très difficiles, la biodiversité ne s’en portera pas plus mal" 

 Étonnantes réflexions, à des millions d'années lumière des conclusions du Programme des Nations Unies pour l'environnement :

  "le pastoralisme - la production extensive de bétail dans les pâturages - offre d'énormes avantages à l'humanité et devrait être considéré comme un élément majeur de la transition mondiale vers une économie verte." 

« le pastoralisme durable dans les écosystèmes de grands pâturages libres / …/ préserve la fertilité des terres et le carbone présent dans sol, et contribue à la régulation de l'eau et à la conservation de la biodiversité. 
 Et de l’ensemble du monde scientifique


La LPO, cosignataire affirmations ci dessus selon lesquelles le pastoralisme ne sert a rien, , demande dans l'Aude, une subvention pour acheter des brebis afin d'entretenir le paysage et la biodiversité.

Une réponse on ne peut plus claire du député Henri Emmanuelli est disponible ici sous le titre "Fausses croisades pour héros mercantiles" quand aux événements concernant les provocations de la LPO qui ont mis le feu aux poudres dans les Landes, d'autant que les ruraux incriminés étaient dans leur droit. Il s'agissait donc d'une action punitive idéologique qui a mal tourné.


L'ALEPE, quand à elle se distingue par des affirmations destinées à rendre explosive la situation en publiant dans la Lozère Nouvelle de septembre 2015, sous le titre "Vivre avec les loups en Lozère" , de telles provocations qui ne sont qu'affirmations idéologiques et en rien scientifiques, stigmatisant de fait les ruraux qui vivent de et avec la nature? Et qui plus est proférées par un professeur de lycée agricole qui reçoit les enfants des éleveurs et bergers mis en cause.
Une réponse des acteurs concernés, forte et raisonnée, publiée dans le N° de la Lozère nouvelle du 2 octobre 2015, que nous remercions au passage, avait pour finalité de calmer les esprits et de rétablir les vérités.


Le Parc National de la Vanoise dont les dirigeants se conduisent comme s'il étaient les propriétaires des terres que nous mettons à leur disposition: " « Je trouverai bien une espèce protégée pour vous empêcher d'y aller ». telle fut la réponse d'un attaché du parc au fondateur de Trailers des Pays de Savoie, association organisatrice de l'Ice Trail Tarentaise à Val d'Isère.


LA F.N.E. qui s’émeut de la violence des éleveurs ne dit: 


Pas un mot sur les déclarations des agents assermentés soumis au devoir de réserve reconnaissant leurs préférences à protéger le loup au dépend du pastoralisme et ce dans le mépris de la charte des parcs:  "Le pastoralisme contribue à la structuration écologique et paysagère des territoires, à la constitution du patrimoine naturel et culturel des parcs nationaux et à sa gestion. Ainsi, les paysages d’alpages et d’estives offrent une biodiversité et un caractère remarquable, résultat des interactions complexes et dynamiques entre activités pastorales et milieux naturels, que les parcs visent à préserver."

Pas un mot sur les associations qui prônent le boycott des produits issus du pastoralisme sous prétexte que le loup est chez lui.



 Pas un mot sur Alliance pour les loups qui se distingue aussi en rendant publique les coordonnées des agents formant la brigade d’intervention crée par le ministère de l'écologie, afin qu'ils soient la cibles des vindictes des militants les plus virulents.
Et qui, elle aussi, demande le boycott.

l'appel au boycott, un acte qui s'apparente à de la discrimination et qui peut être puni de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende.

Pas un mot sur les agissements sordides de l'ASPAS, qui propose des vidéos tournées clandestinement sur des propriétés privées et agrémentées de commentaires diffamatoires ( les éleveurs de Glandage (petit village du haut diois) portent bien leur nom...) sans aucune possibilité de réponse de la part des éleveurs concernés!



Un choix de l’information à sens unique qui contribue comme le dit si bien la F.N.E.:
"a une large part de responsabilité dans l’escalade de la violence à l’encontre de nos militantes et militants et au piétinement des règles de vie de notre République."

 Des actes qui sont autant de détonateurs dans les mains de ceux qui sont sacrifiés sur l'autel du loup.



 Des actes que la F.N.E. se garde bien de condamner, mais s'emploie au contraire minutieusement a occulter.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer par le biais du formulaire de contact en précisant à quel article s adresse le message. Depuis la supression des commentaires anonymes, la haine et la diffamation ont totalement disparues du blog.