BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

dimanche 3 mai 2015

LOUP, YELLOWSTONE, LES DÉFENSEURS DU LOUP SUR UNE AUTRE PLANÈTE?

La propagande écologiste pro loups montre enfin son vrai visage !
L'ensemble de ceux qui se considèrent comme "les défenseurs de la nature", se dévoilent.
Tous s’émerveillent devant une vidéo montrant les effets du Loup, dans un milieu rendu sauvage après la délocalisation des indiens, et tous ne peuvent s’empêcher de sacraliser le tout sauvage tout en condamnant l'homme !

Au vu des commentaires relatif à cette vidéo, on constate que ces écologistes se considèrent comme des humains à part. Les seuls qui détiennent la vérité, tout en se déplaçant à l'aise dans la modernité, le confort, leur science, que nos civilisations, au prix d’exactions et de procédés inqualifiables, proposent comme mode de société.

S'ébahir devant des loups en liberté, dans un milieu déshumanisé totalement hors norme, et vouloir en faire un modèle de société, reflète bien la perte de raisonnement et le conditionnement à une idéologie qui n'est en fait qu'un instrument de plus pour asservir l'humanité.
voici la photo utilisée par EELV pour expliquer à ses électeurs que la faune sauvage est importante !
Parc de Yellowstone, zéro habitants au km²
 France 120 habitants au km².
Si tout le monde s'accorde à reconnaître l'utilité des prédateurs dans les zones primitives, seul des inconscients manipulés peuvent envisager son retour dans les zones d'élevages extensifs des pays à la densité de population élevée, ou il n'existe plus de lieux sauvages autre que créés artificiellement ! 
 La finalité, pour une fois n'est pas sous jacente ; la finalité c'est la délocalisation des ruraux qui sont les seuls à avoir su protéger le patrimoine nature, la délocalisation sous prétexte de biodiversité, alors que l’ensemble des institutions mondiales et européennes traitant du sujet le souligne " En France, 84 % des surfaces classées en " haute valeur naturelle " correspondent à des zones d'élevage en plein air "
 "Selon un nouveau rapport publié (9 mars 2015) par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et l'Union internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), le pastoralisme - la production extensive de bétail dans les pâturages - offre d'énormes avantages à l'humanité et devrait être considéré comme un élément majeur de la transition mondiale vers une économie verte.
Qui pourra leur redonner la possibilité d'utiliser le libre arbitre ? Les adeptes de l'écologie profonde, conditionnés depuis la plus tendre enfance, "parce que les enfants sont malléables" (terme utilisé par un intervenant scolaire pendant une discussion "pédagogique") et bien cadrés par des meneurs d'associations (plus de 30 associations subventionnées pour la protection du loup) sont ils devenus des militants malgré eux au service de lobbys dont la finalité est de produire de la finance ?
Certains vont jusqu’à proposer la disparition de l’être humain. Serais ce la confirmation qu'ils vivent par procuration, ne sachant plus où se situer, condamnant sans état d'âme les derniers représentants de l'agriculture familiale traditionnelle qui a su s'adapter en produisant dans le respect, la durabilité, la proximité, des produits de qualités souvent plébiscités par ces mêmes détracteurs ?
Petit rappel : "Dans le parc de Yellowstone, souvent cité par les pro-loups, dans lequel nous n’y trouvons ni ville ni village comme ils s'en trouvent dans nos montagnes et parcs français, le loup a été réintroduit sous prétexte de diminuer la faune sauvage en pleine expansion, puisque les indiens natifs du pays, qui de part leur mode de vie reconnu pour la préservation de la nature et de la biodiversité, ayant été exterminés ou chassés de leur terres, ne faisaient plus office de régulateurs."
"Au bout de presque 25 ans de présence de loups (ré-introduits mais pas la bonne sous-espèce) certaines espèces de faune sont quasi décimées.
Une propagande mensongère appelle cela les « cascades trophiques », comme d'autres ont proclamé que le loup mangeait des fourmis ou que le nombre d'animaux chute à cause du réchauffement climatique."
YELLOWSTONE OU loup, grandeur et décadence 

GYA = Greater Yellowstone Area
19 000 élans en 1994.
Il ne restait plus que 4000 déjà en 2012 ...
Dans la même période la population de loups a explosé.

Les intervenants du parc de Yellowstone veulent protéger leur faune sauvage de la destruction totale :
"La mission a noté que les loups de Yellowstone ont besoin de plus de terre et d’habitat que ceux dont ils disposent au sein du parc pour leur survie ( mais surtout pour la survie de leurs proies ndlr) et dépendent de connexions avec les populations du centre de l’Idaho et du nord-ouest du Montana." unesco world héritage
"cette fascination, ressentie par des gens civilisés et le plus souvent coupés de la nature dans leur vie propre, en proie aux contraintes sociales diverses et fantasmant naïvement sur ce faux symbole de la Liberté.
Faux symbole, car les études d’éthologie le montrent abondamment, dans la réalité cet animal est très lié à des rituels et hiérarchies rigides.
Mais surtout faux symbole car si le loup est emblématique, c’est surtout de l'injustice, que ce soit du temps d'Esope ou du nôtre, comme symbole du fascisme.
 Le plus bel exemple est le mouvement d’extrème-droite turc « Les loups gris »" 
(perdu le nom de l'auteur)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour ceux qui veulent commenter mais qui n ont pas de compte, vous pouvez communiquer en tant qu'anonyme. Merci de mettre un pseudo en cas de conversation suivie.