BIENVENUE

Bonjour, bienvenue aux personnes sensées, soucieuses de comprendre ce phénomène de société: "le culte du tout sauvage". Culte qui nous conduit vers une société dans laquelle tout est planifié pour servir des lobbys dont le but est la stérilisation de nos vies par, entre autre, la perte de savoir faire ancestraux et sages, afin d'avoir la main mise sur l'indépendance des peuples.(ouragan)
Les véritables créateurs des parcs nationaux du monde ne sont pas les idéologues et les
évangélistes du mouvement écologiste, mais les peuples indigènes qui ont façonné leurs paysages
grâce à un savoir et une vision emmagasinés à travers d'innombrables générations. (Stephen Corry)
Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire ; ce n'est pas de subir la loi du mensonge triomphant aux services d'intérêts obscurs. (Ouragan d’après Jean Jaures)

Mes articles sont régulièrement mis a jour, soit par l'actualité les concernant, soit pour en rectifier des erreurs (que vous pouvez me signaler). Ils évolueront donc dans le temps, jusqu'au jour ou une solution pérenne, pour la sauvegarde des ruraux qui vivent de et en accord avec la nature, soit adoptée par nos gouvernements.

OUTIL BARRE DE RECHERCHE CI DESSOUS. Entrez un titre, une phrase, un mot et lancer la recherche

Rechercher dans ce blog

mercredi 31 juillet 2013

ALLEZ, DES PREUVES DE LA MANIPULATION AVEC L'OURS, POUR CHANGER!

Nos amis des Pyrénées se sont vu imposer la réintroduction d'ours Slovène et en souffrent dans le plus grand mépris des associations intégristes, les mêmes qui défendent le loup!




EUROPE ECOLOGIE LES VERTS MANIPULENT COMME DES EXPERTS
alors qu'il n'existent aucun chiffres officiels sur la mortalité des ovins!


LE communiqué des verts

qui parle aussi des chiens errants, pas de chance, il n'y a pas de chiens errant en France 

lettre ouverte au ministre de l'écologie pour les 6100 victimes animales de 2012



Louve tuée , lettre d'un éleveur au ministre trop sollicité par les intégristes




Monsieur le ministre,

Vous avez reçu récemment une lettre des associations Férus, WWF et autres, défenderesses de l’idéologie de l’écologie profonde, dans ces termes :

« Nous nous permettons de vous solliciter au sujet du « tir de prélèvement » d’une louve réalisé le 18/06/13 sur la commune de Duranus (06) dans le cadre de l’arrêté pris par le préfet des Alpes-Maritimes le 31/05/13.

 Il se pourrait que la louve abattue soit une louve alpha de la meute présente (femelle dominante), que cette louve soit allaitante, et il se pourrait qu'elle allaite cinq louveteaux. Ce fait a été oublié dans la communication par le préfet, et ce malgré la demande d’information faite auprès de lui le 24/06/13 par courrier recommandé avec accusé de réception de la part des associations dont vous trouverez la liste en bas de page, qui elles savent de source sure que cette louve allaitait 5 petits. »

Permettez à des bergers et éleveurs en contact quotidien avec le loup, contrairement aux idéologues de la « deep ecology », d’apporter leur point de vue mais aussi leur expertise.

Etant donné qu'une meute, en France, se compose en moyenne de 5 à 8 individus selon le site de l’Etat consacré au loup, site Web de référence, ces associations admettent le fait que le taux de reproduction est de 60%. Comme ces associations à l'éthique exemplaire et aux compétences hors normes, revendiquent de décompter 5 loups de plus au quota de prélèvement de 24 loups prévu par le plan National Loup, il est évident qu’elles ont tenu compte de la déduction du taux de mortalité chez les jeunes louveteaux, et réaffirment par la même, que le taux de croissance de cette meute est bien de 60% ! Si je me permet d'insister lourdement sur le taux de croissance c'est que vous avez certainement reçut le rapport de l'ONCFS, qui stipule que avec un taux de croissance de 20% par an, nous sommes passé de 250 loups fin 2011, à 240 loups en juillet 2013.

Compte tenu du poids remarquable de la demande de ces associations, toujours à l’écoute de votre ministère et de ses services décentrés, nous nous permettons de vous faire la suggestion suivante qui devrait satisfaire tout le monde :
  • Décompter les 5 louveteaux des 9 loups qui n'ont pas été prélevés  en 2012 (sur le quota de 12), ce qui permettra de rendre moins ridicule le rendement que peuvent atteindre les agents de l'ONCFS afin de garantir la mise en application de ce fameux "plan loup national" validé par toutes les parties présentes lors des conclusions ! Il restera ainsi encore 4 loups de réserve que vous pourrez utiliser à bon escient lors d'une probable et future relance de ces associations pour une autre affaire du même genre. 
  • Subsidiairement nous expliquer comment avec un taux de croissance situé entre 20% et 60%, nous sommes parvenus à la somme de 240 loups en juillet 2013 , contre 250 fin 2011, avec une augmentation de la prédation de plus de 60%
Enfin nous, éleveurs et bergers, confrontés à cette tragédie qui est en phase de remettre en question l'avenir du pastoralisme de montagne et l'élevage extensif respectueux de la nature et des animaux, en parfait accord avec les textes du code rural et de la pêche maritime (Article L 113-1) qui stipulent :

« Par leur contribution à la production, à l'emploi, à l'entretien des sols, à la protection des paysages, à la gestion et au développement de la biodiversité, l'agriculture, le pastoralisme et la forêt de montagne sont reconnus d'intérêt général comme activités de base de la vie montagnarde et comme gestionnaires centraux de l'espace montagnard.
« En conformité avec les dispositions des traités instituant la Communauté économique européenne, le Gouvernement, reconnaissant ces rôles fondamentaux de l'agriculture, du pastoralisme et de la forêt de montagne, s'attache à :….. »
Et plus spécialement son alinéa : « 8° Assurer la pérennité des exploitations agricoles et le maintien du pastoralisme, en particulier en protégeant les troupeaux des attaques du loup et de l'ours dans les territoires exposés à ce risque ».

Nous vous demandons de bien vouloir exiger de vos services l’application de ce texte. Nous ne voulons et ne tenons surtout pas à jouer aux trappeurs, considérant que ce rôle est réservé aux agents de l'ONCFS, (qui oublient quelquefois leurs devoirs de réserve en manifestant leur soutien aux prédateurs), et éventuellement aux chasseurs, si on leur laisse toute liberté pour exercer leurs compétences manifestement méconnues de l’administration.

Dans l’espoir d’instaurer avec vous une relation de confiance, nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de nos respects les plus profonds.


vendredi 26 juillet 2013

DU NOUVEAU DANS "CHIENS ERRANTS OU LOUPS?"

Dégâts de chiens divagants et de prédateurs sauvages hors zone à loups

Résultats d'enquêtes sur 7 territoires d'élevage

Par BRUNSCHWIG G. (1), BROSSE-GENEVET E. (2), DUMONTIER A. (3), GARDE L. (4)
(1) UR-EPR (soutenue par l'INRA), Enita Clermont, BP 35, 63370 Lempdes
(2) SUAMME, 35 av. Vincent d'Indy, 30100 Alès
(3) CRA Franche-Comté, Valparc, Espace Valentin Est, 25048 Besançon cedex
(4) CERPAM, Route de la Durance, 04100 Manosque


Dans le cadre de travaux menés en commun pour mieux comprendre l'état de la prédation hors présence de loup, le Centre d'Etudes et de Réalisations Pastorales Alpes Méditerranée (CERPAM), le Service Inter-Chambres d'Agriculture Montagne Elevage du Languedoc Roussillon (SIME-SUAMME), la Chambre Régionale d'Agriculture de Franche-Comté et l'Ecole Nationale d'Ingénieurs des Travaux Agricoles de Clermont Ferrand (Enita Clermont) ont souhaité approfondir la question de la prédation due aux chiens divagants dans quatre régions françaises (Provence Alpes Côte d'Azur, Languedoc Roussillon, Auvergne et Franche-Comté), soit trois massifs (Alpes, Massif central, Jura


Les fréquences annuelles d'attaque de chiens sont de 0,11  , 0,15    , 0,36   , 0,12   , 0,13   , 0,11 et 0,41  , et les taux de prédations sont de 0,31   , 0,27   , 0,29    ,0,05    0,17, 0,24  , et 0,33   , respectivement pour les Monges, le Lubéron oriental, le Lubéron occidental, les Cévennes, le Larzac, le Livradois et le massif du Jura.

 Pour un troupeau, La fréquence d'attaques de chiens est en moyenne de 0.20, soit une attaque tous les 5 ans. Le taux annuel de prédations s'établit en moyenne à 0.26%, soit 1 victime par an pour un troupeau de 400 têtes. La densité ovine n'influe pas de façon marquée sur le taux de prédation, du moins pour les bassins d'élevage ovin ayant plus de 10 ovins/km². Le taux de prédation semble en revanche s'accroître lorsque la densité ovine est très faible. Chaque attaque de chiens provoque la perte de plusieurs ovins (de 1,6 à 22,9) et perturbe de manière significative le comportement du troupeau.
Ces attaques sont essentiellement diurnes et les chiens sont repérés et identifiés dans près de 89% des cas.

Les éleveurs du massif du Jura sont de plus victimes de la prédation exercée par les lynx, les renards et les corbeaux freux. Pour ces trois prédateurs, les fréquences d'attaque sont respectivement de 0,45    0,11    et    0,27    les taux de prédation sont respectivement 0,15    0,03    et 0,07. 


Les attaques de chiens ont lieu le jour dans 75% des cas, ce qui marque une différence notable avec les attaques de loup essentiellement nocturnes. Enfin les attaques de chien sont recensées pour moitié en automne (48%) et pour le reste à part égale entre printemps (16%), été (18%) et hiver (14%).


Plus de la moitié des attaques (cf. tableau 4) sont le fait de chiens de voisinage (51%) ou de chiens de chasse (36%). Les chiens de touristes, souvent montrés du doigt ne représentent qu'une petite part des attaques recensées (7%). Quant aux cas attribués à des " chiens errants ", au sens d'un animal sans maître(Charmettant et Dimanche, 2006), ils sont très rares (1%). Chaque attaque de chien provoque en moyenne la perte de 6,7 animaux. Ce chiffre moyen englobe toutefois de fortes disparités par territoire (de 1,6 dans les Cévennes à 22,9 dans les Monges) et par type de chien responsable (de 4,0 pour les chiens de chasse à 9 ou 10 pour les autres types)


 Ces observations restent donc très en-dessous des chiffres annoncés par les défenseurs du loup

A noter que en 2012, sur 2092 constats demandé en zones loups, 1874 on été attribués au loup, la différence non reconnue loup représentant un taux de prédation en totale cohérence avec l'étude ci dessus

Comment expliquer que des intégristes comme Férus puissent affirmer que "sur les 5779 victimes reconnues loup, la moitié sont dues a des chiens" . Comment imaginer une telle augmentation de la prédation par les chiens uniquement dans les territoires ou le loup est présent ? Et pourquoi demandent  t'il la mise en place en de mesures de protections, puisque ils affirment que la prédation loup est insignifiante? Aucun éleveur n'ayant éprouvé le besoin de mesures de protection pour se parer des infimes attaques de chiens (risque : une attaque tout les 5 ans et les chiens identifiés dans 89% des cas, donc les éleveurs mieux indemnisé par les assurances dans 89% des cas)



TOUT LE RÉSUMÉ COMPLET 

ET AUSSI MON ANALYSE

EN ESPAGNE, LA FONDATION POUR LA PROTECTION DES ANIMAUX SAUVAGES
arrive a cette conclusion : Après quinze ans de travaux menés par le FAPAS dans le contrôle de la faune, il n'a pas été détecté dans les principales zones de montagne des Asturies, la présence de chiens errants ou sauvages

Témoignage de Jacques Courron, éleveur de 400 brebis dans les Alpes-Maritimes, 34 ans
Le loup est en train de tuer mon exploitation. Je ne peux plus faire mon travail d’éleveur. Chaque année, le nombre de femelles qui naissent sur mon exploitation me permet juste de remplacer celles tuées par les loups. Lors des premières attaques chez moi, dans les Pré-alpes de Grasse, ils nous avaient dit que c’était des attaques de chiens, mais avec mon expérience sur ma zone d’estive, je savais bien que c’était des loups, les constats l’ont vite révélé !

VOILA, PAS DE SUPPOSITIONS PARTISANES COMME NOUS ONT HABITUES LES INTÉGRISTES? SEULEMENT DES ETUDES PAR DES SCIENTIFIQUES DE DIFFÉRENTS HORIZONS! et des témoignages de gens qui vivent la situation, contrairement aux écologistes  qui ne distillent que de l'idéologie. "Prendre ses envies pour des réalités"

et derniere nouvelle : Un ou plusieurs loups ont attaqué la semaine dernière les chiens (des patous notamment) d'un berger du Val d'Entraunes, dans le nord du département. Sur les sept chiens, six ont été mis hors d'état de protéger son troupeau qui a également subi quelques pertes. a lire dans
 http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/02/97001-20130902FILWWW00559-des-bergers-veulent-tuer-24-loups.php

jeudi 18 juillet 2013

LA GRANDE MANIPULATION



pourquoi ce courier maintenant:
la meute de cette louve alpha, qui compte entre 5 et 8 loups selon les dires de l'état sur le site consacré au loup, a donc un potentiel de reproduction de 60%, et pourtant le grand expert M. Pioppa, qui se sert du chiffre très largement minimisé de l'ONCFS (240 loups en France, avec un taux de reproduction de 20%), nous annonce 25 loups (seulement) dans le 06.
Contrairement aux chiffres annoncé par l'ONCFS, qui donne 95% des loups dans les alpes, avec une moyenne d'attaque de 5,9 % par loup (dans les alpes). Ce grand spécialiste nous annonce donc une moyenne pour le 06,  de 30 attaques par loups en 2012 (740 attaques / par 20 loups, les 5 louveteaux n'étant pas encore nés).En savoir + et de conclure que les bergers sont des bons a rien!

Plus précisément:
En Espagne, l'état demande à ses gardes de dresser des chiens pour rechercher les boulettes empoisonnées laissées par des bergers excédés qui enchaînent manifestations et témoignages de désespoir. en savoir +

En Espagne tout vas tellement bien, messieurs les endoctrineurs intégristes, que nous vous invitons a lire ceci:
Asturies

Idem en Italie, où dans les Abruzzes on a retrouvé 13 loups morts par balles ou empoisonnés. en savoir +

A noter que ce grand spécialiste utilise pour la France le chiffre officiel de l'ONCFS, 240 loups avec 20% de croissance. Fin 2011, l'ONCFS, nous donnait 250 loups avec toujours 20% de croissance????

Et de conclure: "chez nous quelque chose ne tourne pas rond"
Il s'arrange comme il peut, le seul but étant d'endoctriner la population avec des mensonges complètement grotesques, car l'opinion qu'il a de cette population n'est certainement pas le respect, ni l’empathie, mais plutôt le mépris, voire la haine!

"Des troupeaux plus petits, mieux protégés", Hier on nous a demandé "des troupeaux regroupés, donc très important pour mieux lutter contre le loup". Chaque écologiste extrémiste, prisonnier dans une secte spécialiste de captation de fonds publics et privés, prêche pour sa paroisse, sans vergogne, alignant les contradictions et les inexactitudes les plus grossières, sans jamais se remettre en question, prêt a sacrifier une partie de la population! A l'heure des multinationales qui délocalisent a tour de bras, ce discours sous entend la réduction impossibles des troupeaux, car non viable, afin de minimiser l'activité pastorale, pour pouvoir mettre main basse sur les terres des ruraux,  au seul but d'assouvir des fantasmes irréalistes!
Randonneurs et autres amoureux de la natures attention, une fois dépossédés de nos terres, ne croyez pas qu'il vous sera autorisé de vous y promener comme vous le faites encore aujourd'hui, chez nous! Une étude pour l'installation des prédateurs demandée par l’Europe le dit clairement: le tourisme et le pastoralisme sont a bannir des zones réservées à l’en-sauvagement pour la tranquillité des grands prédateurs!


Aucun des "écologistes" pro loups ne maîtrise quoique ce soit! Ils sont animés par une passion, qui bien que légitime, ne doit pas rendre aveugle, au point de dresser les populations les unes contre les autres! 

             Le loup ne peut pas être l'idole qui efface les erreurs humaines, dont la responsabilité incombe à nos civilisations,  et dont les écologistes intégristes ne peuvent pas se targuer d'être les élus choisis pour les corriger, au mépris des populations qui vivent de et en accord avec cette nature! c'est exactement ce que font les talibans en opprimant les peuples sous couvert de "vérités"


COMMENT DES JOURNAUX PEUVENT ILS S'ABAISSER AUSSI BAS POUR PUBLIER CE RAMASSIS DE MENSONGES?????

"Le journalisme consiste à rechercher, vérifier, situer dans son contexte, hiérarchiser, mettre en forme, commenter et publier une information de qualité ; il ne peut se confondre avec la communication. Son exercice demande du temps et des moyens, quel que soit le support. Il ne peut y avoir de respect des règles déontologiques sans mise en œuvre des conditions d’exercice qu’elles nécessitent." (...)


Charte d’éthique professionnelle des journalistes (SNJ, 1918/38/2011)



mercredi 17 juillet 2013

DU NOUVEAU DANS LE CAMPING POUR LA PROTECTION DU TROUPEAU§

Pour faire suite à la folie douce des écolos pros loups a tout prix: en relation avec l'article

LE CAMPING POUR PROTEGER LE TROUPEAU


Une nouvelle encore plus chaude ...
qui va intéresser tout le monde ...
Un centre de vacances pour enfants sur Valberg,  a organisé pour quelques enfants ... une nuit "camping au troupeau" tiens, tiens!
Au réveil, le patou se trouvait devant les tentes ... ensanglanté ... et plus loin quelques brebis mortes. Sympa comme réveil !
Certaines personnes ne veulent pas faire de bruit avant le 17 août ... (à cause du centre)
MAIS
on a réussit acontacter l'éleveuse - Marie Cavano (bonne orthographe?)
Elle se trouve chez le véto avec son chien ce matin ... 


mercredi 10 juillet 2013

LA PREUVE DE LA MANIPULATION

Disparu de France en 1910, le loup y a fait son retour dans les années 1990. Il est désormais présent dans toutes les Alpes, notamment en Isère. Selon l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), la présence de groupes de loups sédentarisés est ainsi attestée dans l'Oisans, le nord de Belledonne, le Vercors et le Taillefer. «On ne peut donner qu'un nombre minimum d'animaux détectés car on suit les empreintes et ils marchent parfois dans les mêmes traces, explique Eric Marboutin, chef de projet du Réseau loup de l'ONCFS. 250 loups sont aujourd'hui recensés en France, dont 95 % dans les Alpes. On a environ 20 % d'accroissement annuel mais c'est plutôt stable dans la région.» Même stabilité en Rhône-Alpes pour le nombre d'attaques de troupeaux, passé de 297 en 2011 (dont 59 en Isère) à 319 en 2012 (dont 46 en Isère). En revanche, «il y a eu une forte hausse au niveau national, avec 1874 attaques en 2012, contre 1416 en 2011», souligne Eric Marboutin. Une augmentation due en partie aux Alpes-Maritimes qui, avec 764 attaques indemnisées l'an passé, représentent 40 % du total national. M. P.

sur http://www.20minutes.fr/ledirect/1186557/nombre-attaques-stable-rhone-alpes

 cherchez la 1ere erreur

250 loups c'est le chiffre officiel fin 2011 : "On a environ 20 % d'accroissement annuel".
 fin 2012 le chiffre officiel du loup est de 250,
 aujourd'hui le chiffre officiel du loup est de 250????
 Au cours de la réunion de l'oncfs, le 2 juillet 2013 il a été décrété 240 loups (ce chiffre sera envoyé à Bruxelles)

1874 attaques en 2012 , pour 250 loups sont aujourd'hui recensés en France, dont 95 % dans les Alpes.
764 attaques dans les alpes maritimes, 267 alpes de hautes Provence, 138 Hautes alpes, 117 Savoie, 71 haute savoie, 46 en Isère = 1403 attaques pour les alpes (vraiment larges, les alpes) qui comptent 237,5 loups, selon les dires de l'oncfs, soit une moyenne de 5,9 attaques par loup

Cherchez la 2eme erreur

deux extraits du figaro : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/02/97001-20130902FILWWW00559-des-bergers-veulent-tuer-24-loups.php
"Près de 800 attaques sur des troupeaux ont été dénombrées en 2012 dans les Alpes-Maritimes, qui concentre un tiers (2.417 bêtes) des pertes d'ovins en France. "
"Un chiffre en croissance constante qui explique la multiplication des attaques sur les troupeaux, passant de 2680 bêtes tuées en 2008 à 5848 quatre ans plus tard."
mais aussi : http://www.dici.fm/actu/2013/09/02/et-si-des-loups-des-hautes-alpes-avaient-ete-empoisonnes
Les Hautes-Alpes font donc figure d'exception alors même que la progression du prédateur ne cessait de continuer ces dernières années
Tout le monde parle de l'augmentation des attaques, du nombre de loup sauf les grands spécialistes qui en dénombre 10 de moins que fin 2012

reste 471 attaques pour les 12,5 loups répartis dans le reste de la France ???
soit une moyenne de 37,68 attaques par loup:


           nombre de loups supposés                  n.bre attaques                    nombre de loups probables
            d’après les chiffres ONCFS                   officielles                        en rapport avec la moyenne des
                                                                                                               attaques dans les alpes (5,9)
Donc, 1,5 loups en Ardèche                           18 attaques                        3
           1 loups en Lozère                                35 attaques                        6
           1 loup dans Bouches du Rhône            1 attaque                          1
           1 loups dans la Drôme                         67 attaques                      11  
           1 loup dans la Haute Marne                   5 attaque                            1
           1 loup dans la Haute Saone                   2 attaques                          1
           1 loup Pyrénées orientales                     2 attaques                          1
           1 loup dans le Vaucluse                         9 attaques                           1.5
           2 loups dans les Vosges                        84 attaques                         14
           2 loups dans le Var                              248 attaques                          42
         
          12,5 loups                                             471 attaques                       81,5 loups minimum
                                 

cherchez la 3eme erreur,

250 loups en France, dont 95% dans les alpes. On peut se demander si ces 12 loups officiels, répartit dans le reste de la France n'ont pas été tout simplement disséminés par des écologistes intégristes qui ne respectent que leurs lois, c'est à dire aucune! 

 sachant que bien sur tout les chiffres sont minimisés afin de pourvoir a l'installation du loup, envers et contre tout. L'endoctrinement est une science utilisée par les pouvoirs totalitaires qui cherchent a faire passer leur idéologie au mépris des peuples qui les élises! 

           cherchez la 4eme erreur

les association de "source sure", nous disent que la louve abattue à duranus, avait 5 petits. Le site de l'état consacré au loups nous dit que les meutes "de source sure":"En France elles dépassent rarement 5 à 8 individus" sont donc plutôt a effectif réduit. Et toujours sur le site de l'état consacré au loup, on nous dit que les portées varient de 3 a 8 loups.
 On en déduit que ces associations très objectives et voulant faire passer un message qui ne s'apparente en aucun cas à de la propagande digne de la 5eme colonne, lorsqu'elles réclament de soustraire 5 loups des prélèvements, tiennent compte de la mortalité des jeunes, et donc affirme que pour une meute de 8 loups, il y aurait 60% d’accroissement!!!! Contentons nous des 20% des supers spécialistes de l'état, comment se fait il qu'il n'y ait toujours depuis 3 ans que 250 loups, voire 240 sur le rapport qui sera envoyé a Bruxelles!


        Cherchez la 5eme erreur

Le plus grand spécialiste mondial du loup (source écolos), Luigi Boitani, est un scientifique italien. Il étudie donc naturellement les loups de ce pays, et dit "qu'on ne peut pas réguler parce qu'on ne connaît pas le nombre de loups .. (très malin) .........


             Et une petite 6eme

Au 11 juillet 2013, le nombre d'attaques de loups dans les Alpes-de-Haute-Provenceaugmenté de 83 % par rapport à 2012. 78 constats ont été réalisés contre 43 seulement en 2012. 
Source : DDT 04. Toujours pour les même 240 loups, (conclusion des supers spécialistes pendant la réunion du 2 juillet 2013) qui sauf intox, deviennent aussi gourmands que la bête du Gévaudan 
Si cela se confirme pour les reste de la France, nos 240 loups vont augmenter le nombre d'attaques de + de 80%. 



Ho, ho, voila la 7eme erreur qui pourrait tout expliquer:

La Directive Habitat Faune Flore impose aussi que soit correctement documentée la dynamique démographique de l’espèce (nombre de groupes de loups, et effectifs totaux de la population)
voila certainement pourquoi avec un taux de croissance de 20%, on se retrouve avec 240 loups 2 ans et demi après en avoir eu 250! Manipulation, mensonge, propagande, incitation a la haine, diffamations, déplacement envisagé des populations rurales avec spoliation de leurs biens.....tout est bon pour les écologistes pros loups a n'importe quel prix!

ET POUR FINIR?? LES DERNIÈRES NOUVELLES DES 240 LOUPS:


À Bauduen près de Canjuers comme à l’Authion, dans le Mercantour, les éleveurs ne veulent plus « donner à manger » au prédateur. Ils réclament des mesures pour enrayer l’hécatombe
Les Patou, ces redoutables chiens de troupeaux, sont à l'affût, flairant la moindre odeur suspecte. Les bergers sont présents sur la pâture électrifiée et rentrent les bêtes à la nuit tombée. Mais rien n'y fait. Sur les rives du lac de Sainte-Croix, à une portée de fusil de Canjuers, le loup règne en maître. Défie l'homme en croquant chèvres et brebis à l'envie. Mathieu Chaffard, éleveur à Bauduen, l'a vu revenir sur les lieux du carnage, il y a une semaine. « J'étais caché dans un arbre, près de la bergerie. Le loup est apparu à 10 mètres de moi. Il voulait reprendre la chèvre qu'il venait d'égorger une heure avant. C'est la quatrième attaque depuis l'été dernier. »
Le berger du hameau de Bounas a perdu 10 % de son cheptel. Égorgé par le prédateur. La dernière victime a été présentée au préfet venu à Aups parler d'intercommunalité (notre édition du 9 juillet). Invités à s'entretenir avec le représentant de l'État, Mathieu et sa compagne Aurélie Gilloppe ont exprimé leur découragement et réclamé que tous les moyens soient mis en œuvre pour éliminer le fauve. « Mon exploitation est en danger et si la situation perdure on va finir par arrêter », s'est exprimé Mathieu.
Le loup a-t-il gagné aussi dans les Alpes-Maritimes ? C'est la question que l'on est en droit de se poser après avoir rencontré Jean-Claude Giordano. Un berger de Sospel abattu. Dépité. Démoralisé. Pour lui, l'attaque de trop est intervenue dans la nuit de mercredi à jeudi dernier. Neuf bêtes du troupeau de l'éleveur de la Bévéra sont mortes à l'Authion, dans le Mercantour.
Ce berger, justement, avait gagné ses terres dans le massif de l'Authion le 23 mai avec 247 bêtes. Il en est redescendu samedi avec 188. « Pour ne plus continuer à donner à manger au loup. J'ai essuyé quatre attaques en une semaine, perdu 21 brebis, les autres ont disparu. On a constaté onze attaques depuis mai, ça devient de pire en pire. »
C'est la première fois qu'un berger abandonne l'estive, retirant son cheptel de l'herbage après seulement deux mois de pâturage.
« Je n'espère plus rien »
« Il n'y a pas que le bétail qui en prend un coup, le choc psychologique, c'est aussi pour le berger. » Le Sospellois qui approche la cinquantaine nous avoue suivre un traitement médical. En 2002, en effectuant la traditionnelle transhumance, il avait déjà perdu 400 moutons, tombés dans un ravin à Moulinet, effrayés par le prédateur. L'éleveur avait à l'époque 1.200 têtes de bétail.
En 2013, ces attaques successives porteraient le nombre de victimes à plus de 700. On comptait déjà près de 180 attaques dans les A.-M. avant que celles de la Baisse de la Déa ne soient constatées par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage. Les chiffres établis l'an dernier en font le département le plus touché : plus de 1 400 animaux ont été tués par le loup en 2012, soit le tiers des pertes au niveau national. Dans le Var, 248 dossiers d'attaque ont été instruits.

Comment enrayer cette hécatombe ? Représentant des éleveurs et défenseurs du loup sont inconciliables. Jean-Claude Giordano, lui, n'« espère plus rien. Même si on nous donne le droit de tirer ça ne changera rien. Et dans le parc du Mercantour, jamais de la vie. Ils ne nous laisseront pas faire », prédit-il.

source http://www.varmatin.com/var/face-aux-attaques-des-loups-limpuissance-des-bergers.1326083.html


le 18 juillet 2013:  Le garde de l'ONCFS qui s'est rendu à Saint-Martin d'Entraunes (06) a fait, à lui tout seul, 22 constats d'attaques de loups dans la semaine.( je crois savoir sous réserve, qu'ils sont 6 a effectués les constats )
Impossible il n'y a que 240 loups en France, alors 22 constats pour le 06?????? ils ne peuvent pas mentir quand même!

http://www.eleveursetmontagnes.org/actualite/13-actualite/824-les-eleveurs-de-paca-appellent-f-hollande-a-laide



Espagne:

Le nombre officiel de loups est inférieur au réel, les agriculteurs se plaignent


A lire aussi: http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2013/12/du-nouveau-dans-la-manipulation.html




EN ITALIE TOUT VA TRES BIEN

le 14 septembre 2014: déclaration d'une éleveuse Italienne à Beaucroissant sur le stand de la "fédération des acteurs ruraux"
"Maintenant les attaques ont encore pris de l'ampleur en Italie, c'est très rare que l'état indemnise les éleveurs, même quant c'est des veaux qui sont tués... donc les éleveurs prennent leurs responsabilités et ils font le ménage!"

Après le reportage sur FR3 qui nous explique que en Italie, les bergers se débrouillent mieux que nous.... Sur l’interview de l’éleveur italien on apprend qu'il embauche un esclave roumain qui reste 24 h /24 7j/7 avec le troupeau pour la somme de mille euros par mois!!!!! Les écolos rêvent de créer une caste de travailleurs inférieurs qui n'auront pas besoin d'avantages sociaux, ni de retraite, pourvu que cela permette la survie de leur idole ! Actuellement les éleveurs bergers Français travaillent plus de 70 h par semaine sans rtt, ni congés payés, ni droit au chômage.... mais cela ne leur suffit pas, le loup et l'ours sont au-dessus de toute considération sociale ou humaine.



En Italie, l'opposition aux loups est de plus en plus forte malgré les affirmations contraires des écologistes dogmatiques et sectaires... La réalité est bien là.
http://leloupdesvoisins.canalblog.com/archives/2014/04/04/29592078.html





L'exploitation, qui était d'abord un élevage de brebis (laitières, en AB ndr), a complètement été anéantie par le prédateur entre 2007 et 2010. Durant l'été 2010 les ovins ont été remplacés par des ânes, qui dans les manuels suisses du WWF sont indiqués comme animaux de défense des troupeaux.

Commençons nous aussi par une vidéo de l'excellente cohabitation des loups en Italie autrement plus réaliste que sur FR3



39 mortes ou disparues, d'autres blessées ou en train d'avorter. L'éleveur qui se reposait dans sa voiture 500 mètres plus loin n'a rien vu venir. Il n'a pas pu retenir ses larmes et pense cesser son exploitation




voici quelques commentaires de personnes manipulées ou manipulatrices:

"Et oui en italie et en espagne ya beaucoup plus de loups que chez nous et les éleveurs on moins de probleme qu en france bizzard les éleveurs francais seraient ils moins bon que nos voisin lol"

Et même sur mon blog:

"les abruzzes , plus petit que le vercors plus de pastoralisme, une centaine de loups et quasiment pas de problème.... cherchez l' erreur!"

Dans le même ordre d'idée les mensonges des journaux qui ont oublié de lire la charte du journalisme


las, la réalité est tout autre:


C'est la révolte chez les éleveurs de bovins dans les monts Lessini ...
... (La région à l'extrême est de l'Italie où il y a eu une 1ière portée, ce printemps, entre 2 populations de loup - slovaque et italienne !) ..
C'est la 1ière fois qu'un groupe d'éleveurs italiens se laissent photographier et manifestent leur colère.
300 éleveurs et propriétaires fonciers ont signé un manifeste - pour incompatibilité. Ils demandent qu'on enlève les loups ...





Les loups ont attaqué à l'intérieur d'une ferme pédagogique. 20 animaux tués.
Les tenanciers ont peur qu'ils reviennent.
En ville, les habitants bouclent les portes et fenêtres des habitations.

En Italie donc tout vas de mieux en mieux:
Le président de la Coldiretti Grosseto réaffirme l'ampleur du problème social : « Pour nous agriculteurs, le problème est maintenant plus d'ordre social qu’économique. Beaucoup d'entre nous se réveillent le matin et sont privés d'une partie de leurs moyens de production. ». Francesco Viaggi souligne le niveau d’exaspération de la catégorie professionnelle et demande des interventions décisives : « Je le répèterai jusqu'à épuisement : nous sommes opposés aux actions de défense sommaires, même là où elles peuvent apparaître comme des actions de légitime défense. Mais une chose est certaine : ça ne peut pas continuer. Et ceux qui peuvent ont le devoir d'intervenir, qu’ils interviennent donc. Nous aimons les animaux, justement parce que nous aimons les hommes . Et nous ne voulons pas succomber face à un système qui a perdu son équilibre » conclut-il. source



En 3 mois, 5 loups ont été tués, ligotés et déposés sur les places de village, dans les rues, sur les marches du théâtre ... par "ceux qui ont été abandonnés par les institutions" ....

""C'est une guerre (sociale) pas un braconnage.""
La nuova Boussolla quotidien Italien

Un loup tué dans le piémont par balle et chevrotines pour bien montrer la cohabitation  exceptionnelle entre bergers et loups prônée par les inconscients (ou les manipulateurs?)

Décompte au 15 fevrier 2014 10 loups tués et exhibés 
il faut vraiment être arrivé au bout de toute possibilité de cohabitation pour en arriver là. Mais que dirait l'écologiste à qui on détruirait systématiquement son véhicule qui lui servirait d'outil de travail, par exemple? Et la ce ne sont pas des objets qui sont massacrés......!

"En fait, l'état d'esprit des agriculteurs est au saumum de l' exaspération: des milliers d'animaux perdus, l'élevage de moutons dell'Amiata divisé par deux, la perspective est réelle de la disparition de l'élevage. Un objectif que ne nient pas les pros loups" Traduction approximative de votre serviteur

Un loup décapité et pendu à un pont en Toscane 
http://firenze.repubblica.it/cronaca/2014/01/28/news/altro_lupo_ucciso_decapitato_in_maremma-77124385/





LOIN DE MOI L’IDÉE DE CAUTIONNER CE GENRE D'ACTION. MAIS POUR EN ARRIVER LA, CROYEZ VOUS QUE LA COHABITATION SE PASSE BIEN EN ITALIE

Des nouvelles dramatiques, souvent censurées en Italie, font désormais la une ailleurs : il s’agit du retour des loup en France qui ont tué ou détruit l’an dernier près de 6000 moutons dans les Alpes et rendu l' élevage impossible dans ces zones. Les loups rôdent et chassent l'homme" traduit en Français




en Italie tout vas bien



Voici la réalité :


"'Alerte aux loups " , titre La Reppublica  dans  son édition du 30 août 2001.  le  principal quotidien italien, proche des milieux écologistes, consacre une  page à une situation  jusqu'àlors totalement  niée par les autorités.  Depuis un an, plus de cinq cents moutons auraient  été dévorés, notamment en Ombrie,  par des loups.......

Fin mai, à Orvieto, province de Terni, région d'Ombrie en Italie centrale, une bergère a été hospitalisée en état de choc après s'être trouvée en face de 2 loups agressifs en train de dévorer 2 de ses moutons.
Un des loups lui a redressé les babines. Elle s'est défendue avec une fourche.

Il y a eu un autre incident - une agression sur une femme âgée.

La région autour d'Orvieto et San Venanzo est très impactée (Allerona, Castel Giorgio ...)  Un des éleveurs a eu 17 bovins et 4 chevaux tués l'année dernière (37000e) et 12 veaux déjà cette année (dommages 24000e). Les fonds de compensation manquent. Les éleveurs ont déposé une requête.
Piémont, Lombardie, Toscane, Ombrie ... ils n'en peuvent plus ..

Un éleveur a remplacé ses ovins par des bovins au fond d'une des vallées, pensant qu'il aurait moins de problèmes. Mais les loups ont attaqué plusieurs de ses veaux cette année ainsi qu'une mule. Les Italiens ont remarqué que la taille des meutes s'agrandit, signe que les loups sont bien nourris.




Un train a écrasé et tué un loup dans Ranzo. Il y a étonnement, vu qu'ils ne sont pas dans la zone ...

En Italie comme en France les autorités cachent la vérité. Ils retardent l'annonce de l'arrivée du loup afin que celui s'habitue a attaquer les troupeaux. D’après les autorités il n'y a pas de loup dans le Tessin :

Val Soladino - de nombreuses chèvres tuées

Val Rovana - 15 moutons

Val Lavizzara - 3 moutons - Val Maggia – 35 victimes 

Pas mal pour un canton sans loups en 2 mois!

pour l’Italie c'est ici:

De 600 a 1000 loups selon le comptage officiel, 2000 loups selon la population, quantité retenue par les écolos qui jonglent avec les chiffres : pour une fois ils font confiance à ceux qui subissent ! Pour la France c'est le chiffre officiel qu'ils retiennent (à peine 200). Cherchez l'erreur !

Français et Italiens contestent les chiffres concernant les populations de loups. « Les méthodes de comptage basées sur les cris et les traces dans la neige ne sont pas fiables, insiste le chercheur Michel Corti. En Italie, les estimations officielles sont comprises entre 600 et 1.000 têtes, alors que nous estimons qu'il y en a plus de 2.000. »publié dans la" France agricole"du 21 06 2012


PAS DE PROBLEME AVEC LE LOUP EN ITALIE?

http://www.eleveursetmontagnes.org/actualite/13-actualite/424-loup--les-eleveurs-francais-et-italiens-font-face-a-lunisson

L'expert italien dit:" il faut contrôler la population, la chasse est tolérable"

fédération des acteurs ruraux, italie

Nos témoignages se ressemblent étrangement


http://www.ferus.fr/actualite/hecatombe-dans-les-abruzzes-12-loups-tues-en-2-mois
Depuis le début de l’année, en 2 mois,  12 loups ont été retrouvés morts dans le Parc national des Abruzzes, dont la plupart du fait de l’homme :
- 3 loups tués par arme à feu, ce qui démontre que des actes de braconnage existent bel et bien au cœur même du parc national,
- 2 confirmations au moins d’empoisonnement au Carbamate.
Pour les autres, il y a de fortes présomptions d’empoisonnement

EN 2013 80 LOUPS RECENSÉS TUÉS EN ITALIE
mais puisque tout vas bien en Italie, pourquoi en vouloir au gentil loup? Impossible de savoir combien il en meurt tellement ça arrive souvent: http://gaianews.it/ambiente/lupo-morto-nel-parco-nazionale-dabruzzo-si-teme-evvelenamento-47402.html#.UnldjXAz3D7

Suite aux attaques de loups, cet éleveur après avoir passé 47 années en alpages, a vendu la totalité de son troupeau de 230 bêtes...



Des traductions d'articles Italien en Français qui en disent long sur la cohabitation impossible
 http://leloupdesvoisins.canalblog.com/


et ici:
Tout va bien en !, en Espagne, Portugal, Slovaquie, Grèce, Arménie, Italie.........


lundi 8 juillet 2013

APRES LA MANIF....

ATTENTION, DEMAIN SAMEDI 6 JUILLET
RENDEZ-VOUS  DANS LA DROME (26) AUx CARREFOURs DE VALDROME, GAP, VALENCE ( D306, D93) POUR EXPRIMER VOTRE RAS LE BOL DES MASSACRES GRATUITS!


Tout s'est bien déroulé dans le calme avec la participation de la gendarmerie dont nous avons apprécié le concours et l'aide pour canaliser la circulation. A part quelques endoctrinés qui ont perdu tout libre arbitre et dont la seule réplique est :
 "puisque vous êtes indemnisés, laissez donc le loup vivre tranquille".
Seuls des écologistes au mode de vie vénal et thésauriseur,  peuvent imaginer que l'indemnité, qui ne couvre absolument pas les pertes réelles et la détresse engendrée par de telles situations, puisse être une réparation. L'indemnité est seulement le moyen de maintenir l’exploitation debout face aux énormes pertes qu'engendre la prédation. L'autre argument préféré des intégristes, car ils s'apparentent a l’intégrisme religieux, consiste a dire:
 "le loup était la avant vous"
Mais il était aussi là avant eux, autour des  villes, dans les terres conquises sans aucun discernement sur la nature. Et que dire des pires, ceux qui se sont installés dans nos campagnes et qui vivent de revenus et placements qui fructifient en ville, ce sont les plus virulents, comme l'ont été autrefois les "collabos". Aucun de ces bien-pensants ne songent à s'importuner avec les conséquences de la réalisation de leurs fantasmes. La seule réplique, à bord de leur voiture climatisée et bourrée de valises pour les vacances :
"Vous n'avez qu'a vivre comme nos ancêtres"
Comme nos ancêtres qui n'ont eu de cesse de se débarrasser du loup pour pouvoir s'épanouir dans et avec une nature dont ils étaient imprégnés. Comme nos ancêtres qui n'allaient pas à l'école, travaillaient pour survivre :

Enfin on constate que les discours des pros loups sont formatés pour essayer d'endoctriner les enfants des écoles primaires, sans aucun complexe ni prise de conscience que ces méthodes sont, ou ont été, utilisées dans les pires dictatures. Les lecteurs et auditeurs de ces diffamations ne sont pas dupe de l'état d'esprit de ces écologistes en vacance dans notre beau pays, que nous avons préservé et que nous partageons avec les amoureux de la nature!

 Non, franchement dans nos montagnes, nous n'avons pas l'impression de Tuer..... Détruire.... Affamer..... Mentir.....Tromper.....Trahir....Voler.... Salir....comme vous savez si bien le claironner à qui veut l'entendre. Si vous désirez protéger le loup parce que vous culpabilisez de tout ça, alors mettez-le chez vous et ne nous mettez pas en danger! Quant aux protections on ne peut plus en faire plus. C'est bientôt 24 h sur 24 armés et bardés de chiens, clôtures et autres dispositif difficiles a mettre en oeuvre et totalement inefficaces. Vous voulez le loup, c'est à vous de nous protéger, ou encore mieux de faire appliquer la loi: Article 8 du code rural :
 L'état s'engage à:  8° Assurer la pérennité des exploitations agricoles et le maintien du pastoralisme, en particulier en protégeant les troupeaux des attaques du loup et de l'ours dans les territoires exposés à ce risque.




mercredi 3 juillet 2013

DES NOUVELLES FRAÎCHES


 Je rentre ce soir d'une sortie d'entraide chez mon voisin qui vient de subir sa 2eme attaque. Toute la journée passée à rassembler des bêtes traumatisées. Il en manque encore douze sur le lot des trente qui on été attaquées. Prendre dans mes bras les enfants et les épouses en pleurs, affronter le regard du berger les yeux rougis et la mine ravagée par la fatigue et le désespoir, la peur du lendemain. 
Et Ferus et autres associations pros loup accusent les éleveurs et bergers de favoriser les attaques pour toucher les primes. 
Comment la discussion peut-elle être possible devant tant de haine envers une partie de la population qui vit de et en accord avec la nature ! Le loup, bien plus que la conjoncture économique est le facteur premier de la disparition d'une activité non délocalisable, créatrice de 7 emplois indirects pour un agriculteur, le loup favorise les élevages industriels qui délocaliseront dès qu'ils en éprouveront le besoin!

Quelle indemnité peut couvrir ce massacre qui se répète pour la deuxième fois et qui se repétéra jusqu'à la disparition complète des proies faciles que sont les brebis ? Alors le loup se retournera vers les bovins :

les équins: 

LA SUITE N'EST PAS DIFFICILE A IMAGINER

Dernière nouvelle attaque cette nuit a Rossas (commune de Valdrome) pour la 2ème fois aussi chez cet éleveur. 7 mortes, 6 blessées graves, 2 disparues.....




Attaque il y a 2 jours sur la commune de St Dizier (voisine de Valdrome),  j'attends les résultats, ferme isolée sans internet ni portable.